X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Une nouvelle image et de nouveaux outils pour promouvoir le Bas-Saint-Laurent

durée 24 avril 2022 | 06h54
  • «Tout ça. Pour toi », voilà le slogan qui sera dorénavant déployé dans le cadre d’une stratégie promotionnelle visant à susciter l’établissement de nouvelles personnes en territoire bas-laurentien.

    Le Collectif régional de développement, dans le cadre de son mandat en attractivité régionale, dévoile cette nouvelle image de marque à quelques jours de la participation d’une délégation du Bas-Saint-Laurent au Salon de l’emploi et de la formation continue, les 27 et 28 avril à Montréal.

    Cette image et la stratégie promotionnelle sont le fruit des travaux d’un comité régional composé de responsables en attractivité des huit territoires de MRC de la région et de représentantes de Place aux jeunes Bas-Saint-Laurent. Le slogan « Tout ça. Pour toi. » exprime les nombreuses possibilités qu’offre le Bas-Saint-Laurent comme milieu de vie, que ce soit pour le travail, la vie de famille, les études, les loisirs.

    «TOUT ÇA. POUR TOI.»

    La plateforme Web bas-saint-laurent.org a été entièrement renouvelée pour mettre en évidence les opportunités professionnelles et les ressources dédiées à l’accompagnement des migrants potentiels et des nouveaux arrivants. Ces équipes d’accueil sont présentes dans chacun des territoires de MRC. Quant au répertoire d’emplois, il est lié à celui de Québec emploi du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, procurant ainsi une offre à jour et facile à consulter.  

    Une offensive promotionnelle
    Un plan de communication ciblant à la fois des clientèles régionales et nationales a été élaboré et s’articule autour de quatre objectifs :
    1.    Augmenter la notoriété de la région.
    2.    Améliorer la perception à l’égard du Bas-Saint-Laurent.
    3.    Attirer de nouvelles personnes et favoriser leur enracinemen.
    4.    Susciter l’adhésion du monde municipal et des organisations socioéconomiques à la démarche d’attractivité, notamment en devenant des ambassadeurs de la marque.

    Divers outils et actions de communication sont mis en œuvre, dont une présence active sur les réseaux sociaux et la participation à des salons et événements de recrutement. Une délégation de la région sera également présente au Salon de l’immigration et de l’intégration au Québec prévu à Montréal en mai prochain. S'ajouteront au cours de l’année des campagnes publicitaires sur différents environnements numériques auprès de segments de population demeurant à l’extérieur de la région.

    Un mandat confié par les MRC du Bas-Saint-Laurent
    Ce sont les MRC, qui déploient elles-mêmes une stratégie d’attractivité territoriale, qui ont confié au CRD le mandat de développer une démarche d’attractivité régionale concertée. «L’objectif est d’appuyer nos efforts avec des campagnes qui permettront aux gens de l’extérieur de voir les opportunités offertes sur le territoire et d'imaginer leur futur dans notre région. Bien que nous ayons d’importants défis sur lesquels nous travaillons, notamment en termes d’habitation, la région doit développer et maintenir sa présence au Québec aux côtés des autres. C’est une question de notoriété en soutien aux entreprises d’ici à la recherche de talents ou d'investissements», souligne le président du CRD et préfet de la MRC des Basques, Bertin Denis.  

    L’IMAGE DE MARQUE

    L’identité visuelle reflète les différents environnements naturels qui façonnent le territoire. Alors que les formes dessinées à la main évoquent la nature à l’état brut, la ligne au centre illustre l’urbanité qui côtoie la ruralité. Les couleurs choisies représentent la région avec sa verdure à perte de vue se mariant au bleu du fleuve, sa signature.  L’image de marque a été conçue par l'entreprise louperivoise Tchin Tactic alors que la plateforme Web a été réalisée par l’entreprise Kaléidos, à Matane. D’autres entreprises ont contribué ou participent actuellement à la stratégie promotionnelle : le photographe Jean-Christophe Lemay, Complice numérique, à Amqui, Cube noir, à Matane, Triango, l’Agence G et l’Agence Ambassade, à Rimouski, ainsi que Base 132, à La Pocatière.

    «Je suis fière de constater les résultats concrets des investissements de notre gouvernement. Cette nouvelle image de marque et les actions qui seront effectuées contribueront certainement à attirer de nouvelles personnes à venir s’installer au Bas-Saint-Laurent. Cette stratégie promotionnelle mettra en lumière les beautés de ce territoire et la gentillesse des gens qui l’animent», a déclaré Caroline Proulx, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, au nom d’Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation.

     

     

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    4 décembre 2022 | 6h01

    Sortir de la violence un pas à la fois

    Imaginez vouloir acheter un pot de yogourt afin de faire plaisir à votre enfant, mais devoir le reposer par crainte de représailles. Vous voyez les étoiles de joie de votre jeune s’éteindre immédiatement. Voici la prémisse de la vidéo de sensibilisation contre la violence conjugale envers les femmes qui a été lancée par l’Autre-Toit du KRTB ce 1er ...

    3 décembre 2022 | 10h13

    Hugo Latulippe, porte-parole du 4e Marathon d’écriture au Kamouraska

    Le cinéaste, producteur et auteur québécois Hugo Latulippe est le porte-parole de la 4e édition du Marathon d’écriture d’Amnistie internationale au Kamouraska, organisé par Projektion 16-35. L’événement se tiendra le samedi 10 décembre à l’occasion de la Journée internationale des droits de la personne, de 10 h à 14 h au café Chez Casgrain à ...

    3 décembre 2022 | 6h34

    Retour sur la collecte de sang à Trois-Pistoles

    Le Conseil 3917 des Chevaliers de Colomb de Trois-Pistoles, en collaboration avec le Service des incendies et de la sécurité civile de Trois-Pistoles, ainsi que les Filles d’Isabelle, ont réalisé une collecte de sang lors de laquelle 103 dons ont été récoltés par Héma-Québec, ce mercredi 30 novembre. L’événement mobilisait au total 26 bénévoles ...