Publicité

10 avril 2022 - 06:30

Budget fédéral 2022-2023

L’UMQ et la FQM se réjouissent des mesures pour aider à la pénurie du logement

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Vendredi, au lendemain de la présentation du budget fédéral par la vice-première ministre et ministre des Finances du Canada, Chrystia Freeland, Union des municipalités du Québec (UMQ) et la Fédération québécoise des municipalités (FQM) ont accueilli favorablement des sommes annoncées afin de répondre à la pénurie de logement.

Ottawa a annoncé un investissement de plus de 11 G$ pour la création de logements abordables, une bonne nouvelle pour le développement des régions, a souligné la FQM. De son côté, l'UMQ s'est dite satisfaite des sommes annoncées afin de répondre à la pénurie de logement, soit 1,5 milliard $ sur deux ans pour prolonger l’Initiative canadienne pour la création rapide de logements (ICRL), ainsi que 4 milliards $ sur cinq ans pour créer un nouveau fonds permettant d’accélérer la construction de logements. Aussi, l’UMQ se réjouit de l’accélération du déploiement des sommes prévues dans le cadre du Fonds national de co-investissement, deux ans plus tôt que prévu.

«La pénurie de logements touche toutes les régions du Québec, et cela, sans exception. C’est pourquoi on ne peut que saluer les aides annoncées aujourd’hui par le gouvernement fédéral, qui permettront, espérons-le, de convertir rapidement les investissements en nouveaux logements sociaux et abordables. Ensemble, il faut poursuivre le travail pour régler le déficit structurel en logement. C’est, pour le milieu municipal, une priorité», a déclaré le président de l’UMQ et maire de Gaspé, Daniel Côté.

«Toutes les initiatives qui visent à augmenter le nombre de logements méritent d’être soulignées. Toutefois, plusieurs défis demeurent au niveau de son déploiement.  À titre de porte-parole des régions, la FQM suivra l’évolution de ce dossier qui est un enjeu majeur pour nos communautés», a souligné Jacques Demers, président de la FQM, maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et préfet de la MRC de Memphrémagog.

Toutefois, l’UMQ se montre déçue cependant que le plan budgétaire ne prévoit aucun investissement additionnel pour certains dossiers stratégiques prioritaires pour le milieu municipal, notamment les infrastructures récréatives et sportives et le transport aérien.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article