Publicité

21 janvier 2022 - 10:32 | Mis à jour : 14:44

Agressions sexuelles

Les Clercs de Saint-Viateur s'engagent à verser 28 M$

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin

Les Clercs de Saint-Viateur qui ont longtemps géré le Collège de Sully et qui faisaient face à une action collective lancée en 2017 se sont engagés à verser la somme de 28 M$ à plus de 375 victimes d'agressions sexuelles.

L'entente de règlement doit être approuvée par la Cour supérieure lors d’une audition prévue le 17 février au palais de justice de Montréal. C'est le cabinet Arsenault Dufresne Wee Avocats qui pilote le dossier.

Selon ce que rapporte le quotidien La Presse, la congrégation s'est engagée à faire parvenir une lettre d'excuses à chaque victime ou ses descendants inscrite dans le recours collectif.

En 2010 ainsi qu'en 2020, d'anciens membres de la congrégation ont dû faire face à la justice. En 2020 particulièrement, la Sûreté du Québec avait confirmé l'arrestation de cinq personnes dans une résidence de Joliette. Raoul Jomphe, alors âgé de 86 ans et anciennement du Collège de Sully, était du nombre.

Les évènements reprochés à Jomphe, qui a plaidé coupable mai 2021 à Joliette, ont été commis entre le 31 aout 1961 et le 31 mai 1964. La victime de sexe masculin était alors âgée de 11 ans au moment des faits. Raoul Jomphe était le directeur spirituel de la victime.

Selon ce que rapportait Guy Latour de Lanauweb.info, Raoul Jomphe, 87 ans, a plaidé coupable au chef d'accusation d'attentat à la pudeur. Il a été condamné à une peine de 18 mois avec sursis et une probation de 18 mois.

Soulignons qu'un des autres suspects a fait face à 19 chefs d'accusations.

Aussi à lire : https://www.infodimanche.com/actualites/faits-divers/397284/un-ancien-du-college-de-sully-arrete-pour-infractions-a-caractere-sexuel

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article