Publicité

7 novembre 2021 - 12:02

Le Jour du Souvenir souligné à Rivière-du-Loup

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Une cérémonie du Jour du Souvenir organisée par les Fusiliers du St-Laurent a eu lieu ce dimanche 7 novembre aux environs de 10 h 30 au cénotaphe de Rivière-du-Loup, situé au coin des rues Lafontaine et Saint-Magloire.

Plusieurs personnes étaient présentes, dont Bernard Généreux, député fédéral, Mario Bastille, maire de Rivière-du-Loup, et Tommy Turcotte, représentant du député provincial Denis Tardif, pour rendre hommage aux anciens combattants et déposer des couronnes de fleurs au pied du monument.

De plus, les membres du peloton de Rivière-du-Loup des Fusiliers du St-Laurent étaient présents pour cette occasion avec notamment quelques personnes de la Légion canadienne. Mots des invités d’honneur, salut au drapeau et minute de silence ont fait partie de cette cérémonie tenue en respectant les mesures sanitaires en lien avec la pandémie. 

Chaque année, les Forces armées canadiennes conduisent des cérémonies, des évènements et des représentations publiques pour commémorer l’armistice du 11 novembre lors de la Première Guerre mondiale. Depuis 1931, le Jour du Souvenir est une occasion pour souligner le sacrifice des Canadiens et Canadiennes qui ont contribué aux différents conflits auxquels le Canada a participé. 

100e ANNIVERSAIRE DU COQUELICOT

Cette année marque le 100e anniversaire du coquelicot du Souvenir au Canada. En juillet 1921, l'Association des vétérans de la Grande Guerre (qui, en 1925, s'est jointe à d'autres groupes d'anciens combattants pour devenir la Légion canadienne) décida d’adopter le coquelicot comme fleur du Souvenir. Depuis lors, la Légion et ses membres maintiennent cette tradition du Souvenir.

Rappelons également que c’est madame Anna Guérin, plus tard surnommée «La Dame du pavot de France», un jour inspirée par le poème «Au champ d’honneur», qui eut l’idée de procéder à la distribution de coquelicots le jour de l'Armistice pour amasser des fonds pour venir en aide aux anciens combattants, et se souvenir de ceux et celles qui avaient donné leur vie pendant la Première Guerre mondiale. 

Davantage de détails dans votre prochaine édition d'Info Dimanche. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article