Publicité

24 août 2021 - 15:13 | Mis à jour : 15:18

Avancements dans le projet de la nouvelle entrée ouest de Rivière-du-Loup

Dominique Côté

Par Dominique Côté, Vidéojournaliste

Dans le cadre de la séance du conseil municipal de lundi, la Ville a présenté un avis de motion pour le projet de la nouvelle entrée ouest de Rivière-du-Loup. Ceci permettra le dépôt d’un projet de règlement d’emprunt pour une compensation évaluée à 2 M$ au ministère des Transports du Québec. Celui-ci pourra être adopté dès la prochaine séance du conseil. 

Avec cet avis de motion et le paiement des droits compensatoires au MTQ, la Ville souhaite ainsi clore le dossier de l’entrée ouest afin d’aller de l’avant avec le développement de ce vaste lot vacant, appartenant au ministère des Transports depuis plusieurs années. «Ça va enfin permettre à la Ville de vendre ces parcelles de terrain-là et d’en être pleinement propriétaire», a révélé le Directeur des communications, Pascal Tremblay.

Rappelons qu’en novembre 2018, un concept pour le développement de l’entrée correspondant à la sortie 507 de l’autoroute 20 avait été présenté devant la population lors d’une soirée d’information à ce sujet. 

M. Tremblay indique toutefois que la forme que prendra ce projet est toujours en cours de discussion à la Ville. Un appel de propositions, la vente en parcelles de terrain ou l’achat d’un lot complet par un promoteur font tous partie de formes considérées, mais rien ne peut être confirmé pour l’instant. «C’est sûr que ce sera du développement à tout le moins commercial. Est-ce que ce sera mixte ? Peut-être. Ça dépendra des promoteurs et du conseil municipal, ou ce qu’il déterminera après les élections», a-t-il expliqué. 

«La volonté, c’est vraiment de développer. C’était le dernier obstacle pour le développement de ce secteur-là et on y arrive enfin», a conclu le Directeur des communications de la Ville de Rivière-du-Loup. Ce projet était d’ailleurs l’un des derniers dossiers auquel voulait s’attaquer la mairesse, Sylvie Vignet, qui s’apprête à quitter ses fonctions après l’élection du 7 novembre prochain. 

 


 

Publicité


Publicité

Commentez cet article