Publicité

22 juin 2021 - 14:54 | Mis à jour : 15:01

Des festivités pour célébrer le 50e anniversaire des Jeux du Québec 

C’est à l’été 1971 qu’a été organisée, à Rivière-du-Loup, la toute première Finale des Jeux du Québec de l’histoire. Cinquante ans plus tard, la population louperivoise s’apprête à revivre l’euphorie des Jeux en accueillant à nouveau certains des meilleurs athlètes de la province. Mais avant que se rallume la flamme, pourquoi ne pas célébrer, et surtout, se remémorer?

À moins d’un an de la Finale des Jeux du Québec 2022 de Rivière-du-Loup, le Comité organisateur a ainsi souhaité souligner l’anniversaire de la toute première finale et il le fait en grand. Une large programmation a été dévoilée sous le thème «Toujours en Jeux!», ce lundi 21 juin sur le terrain piste et pelouse. 

Au cours des prochaines semaines, de nombreuses activités sociales, culturelles et sportives seront offertes afin de célébrer la grande réussite qu’a été l’organisation de la Finale de 1971. Certains se remémoreront de beaux souvenirs, alors que d’autres, plus jeunes, en apprendront davantage sur un événement important qui a fait la fierté de la région. 

«Plein de gens qui ont gravité autour de cette finale ont eu envie de nous parler et de partager leurs souvenirs […] Les activités s’adressent à différentes personnes, différentes tranches de la population aussi. On estime qu’on offre quelque chose de vraiment intéressant», partage la directrice générale du COFJQ, Karine Malenfant.

UN CIRCUIT BALADO ET PLUS ENCORE

Les festivités commencent dès aujourd’hui avec le lancement d'un circuit balado «Sur la piste des Jeux» qui permettra de découvrir le vaste héritage de la première Finale. «On voulait des activités que des gens puissent faire en vacances aussi et le circuit balado fonctionne très bien, surtout qu’il n’est associé à aucune mesure sanitaire. Il se parcourt avec la bulle familiale. J’invite vraiment les gens à aller le découvrir. Il y a des petits bijoux là-dedans avec plusieurs anecdotes», souligne Mme Malenfant. 

Les activités se poursuivront ensuite le 14 aout prochain, date de la cérémonie d’ouverture de la première Finale, alors qu’une journée d’olympiades se tiendra à la piste d’athlétisme. Petits et grands pourront alors s’initier aux disciplines qui figuraient au programme officiel en 1971. Notons qu’une activité similaire se déroulera sur le sable de la plage municipale de Pohénégamook, qui avait alors accueilli les épreuves nautiques, la semaine suivante, le 22 aout. 

C’est aussi le 22 aout que sera diffusé en primeur, sur les ondes de la télévision communautaire MAtv Bas-Saint-Laurent, le documentaire «Pour toujours, Piloup». Marie-Pier Boudreau-Gagnon, ex-athlète olympique en nage synchronisée et coprésidente du conseil d’administration de la 56e Finale des Jeux du Québec, y rencontrera des artisans et des participants de cet événement historique. L’émission sera ensuite disponible en vidéo sur demande sur Illico et Hélix dans toute la province. 

EXPOSITIONS ET CHRONIQUES 

Du côté culturel, le Musée du Bas-Saint-Laurent montera deux expositions en lien avec la première Finale. La première rassemblera au parc du Campus-et-de-la-Cité quelques-uns des clichés pris par le réputé photographe Gabor Szilasi pendant la Finale, tandis que l’autre réunira des souvenirs et artéfacts de l’époque pour raconter cette tranche d’histoire, l’hiver prochain, dans le hall du Musée. Une fresque murale sera de plus réalisée au cours des prochaines semaines sur la rue Frontenac par un comité de bénévoles intergénérationnels.

Des chroniques historiques publiées dans le journal Info Dimanche, ainsi qu’une émission spéciale de Bonjour Grand-Portage sur les ondes de CIEL-FM sont à ne pas manquer, de même que l’installation de plaques commémoratives et la diffusion de capsules vidéos sur les réseaux sociaux. 

La programmation culminera par une activité grandiose lors de la prochaine Finale d’hiver, qui se tiendra du 4 au 12 mars prochain. À ce sujet, le Comité organisateur entretient le mystère, mais souligne que la douce nostalgie de l’été aura laissé sa place à la folie de l’événement.  

Cet été de festivités et de célébrations à l’approche de la prochaine Finale des Jeux du Québec a été rendu possible grâce à une collaboration avec la Ville de Rivière-du-Loup et SPORTSQUÉBEC. La corporation, qui chapeaute l’organisation des Jeux du Québec, s’est à nouveau réjouie d’un retour aux sources, là où tout a commencé, à l’hiver 2022. Au cours des 50 dernières années, ce mouvement sportif a marqué plus de 4 millions de jeunes athlètes en leur permettant de poursuivre leurs rêves vers l’excellence.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article