Publicité

9 mai 2021 - 09:29

Assemblée générale annuelle de la Coopérative funéraire des Eaux vives

Le 5 mai dernier, la Coopérative funéraire des Eaux vives tenait son assemblée générale annuelle de façon virtuelle, étant donné les restrictions reliées au coronavirus. C’est devant une assemblée de près de 25 membres que les dirigeants de la Coopérative ont présenté les états financiers et le rapport annuel. 

La directrice générale, Nathalie Dubé, a fait état du développement de la Coopérative et des statistiques de l’année 2019 et 2020. La Coopérative, malgré beaucoup de funérailles reportées après la pandémie, se porte bien et se démarque par les sondages positifs reçus qui témoignent de la qualité des services offerts par son personnel.

Conséquemment, la coopérative gagne de plus en plus de parts de marché dans le secteur de Rivière-du-Loup et les environs.  De plus, des investissements ont été faits dans le Témiscouata, afin de moderniser le centre de service de Dégelis et ainsi offrir, comme à Rivière-du-Loup, le service de traiteur et une nouvelle salle commémorative mieux aménagée et adaptée pour les cérémonies du dernier adieu au salon.

Le président, Bernard Cyr, a souligné le travail accompli par les employés, bénévoles et administrateurs de la Coopérative dans cette année particulière.
Bernard Cyr, Michel Rancourt et Jean-Claude Malenfant ont été réélus pour un nouveau mandat et Sylvain Pellerin a été élu comme nouvel administrateur. De son côté, Claude Bossé, en poste depuis une dizaine d’années, a dû quitter en cours de mandat.

UN NOUVEAU PRÉSIDENT

Après l’assemblée générale, les membres du conseil d’administration se sont réunis afin de déterminer les rôles de chacun. Même s’il restera actif au sein du conseil d’administration, Bernard Cyr quitte son poste de président pour céder sa place à Sylvain Pellerin. Les membres du conseil lui ont démontré beaucoup de gratitude pour son investissement hors du commun, particulièrement dans les dernières années.

«Je suis à mon dernier mandat comme président de la Coop. Quelqu’un d’autre avec des idées plus jeunes, plus novatrices prendra ma place. Je tiens à remercier tous les membres du conseil et la directrice qui m’ont appuyé durant les 8 années où j’ai exercé ces fonctions », a souligné Bernard Cyr.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article