Publicité

6 novembre 2020 - 06:04

Un encan silencieux virtuel pour la Fondation de la santé de Rivière-du-Loup

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Privée de ses moyens de financement en raison de la pandémie, la Fondation de la santé de Rivière-du-Loup innove. L’organisme procédera à un encan silencieux virtuel mettant en vedette des produits et services locaux d’une valeur totale d’environ 30 000 $, entre le 11 et le 21 novembre. 

Pendant 10 jours, les citoyens et entreprises de la région seront ainsi invités à miser sur différents lots sur la plateforme électronique Les Encans Jean D’Amour. En participant, ils courront la chance de mettre la main sur des prix intéressants et pratiques dans le contexte actuel. 

Parmi les articles à l’enchère, on retrouve notamment des chèques-cadeaux totalisant 5000 $ en épicerie, un ordinateur portable, une machine à café, ainsi que des chèques-cadeaux de 2000 $, 1500 $ et 1000 $ dans différents commerces et agences de voyages de la région. Un cours de conduite fait aussi partie de la liste.  

«C’est avec beaucoup de fébrilité que nous procédons à l’annonce de cette nouvelle activité de financement. Les services de santé prennent vraiment tout leur sens en période de pandémie», a partagé le président de la Fondation de la santé de Rivière-du-Loup, Hugo Dubé. 

«La formule de l’événement permettra de respecter les consignes sanitaires en vigueur, tout en encourageant l’achat local, a-t-il ajouté. C’est très important soutenir nos entrepreneurs d’ici. Nous sommes d’ailleurs fiers et grandement touchés de pouvoir compter sur leur généreuse participation.» 

Notons que chaque dollar investi dans le cadre de cette activité ira directement dans les coffres de la Fondation, grâce à la participation de commanditaires. Bernard Simard, propriétaire des complexes Place Saint-Georges de Rivière-du-Loup et Cacouna, a accepté d’être le partenaire majeur du projet. 

«J’y crois à la Fondation de la santé de Rivière-du-Loup. Elle travaille pour le bien-être de la population, de notre communauté […] Je suis très content et fier d’avoir le chance de donner un coup de main. Merci aux gens de la Fondation pour ce qu’ils font», a-t-il commenté. 

UNE FONDATION PRÉSENTE

L’encan virtuel sera l’activité de financement la plus importante cette année pour la Fondation de la santé de Rivière-du-Loup. Au cours des derniers mois, la pandémie est venue brouiller les cartes et elle a forcé l’organisme à annuler son traditionnel tournoi de golf et son Combat des chefs, entre autres. 

Malgré tout, la Fondation est demeurée présente pour soutenir le personnel soignant et pour faire une différence au sein des installations de santé et auprès des usagers de la région. Ainsi, en 2020, elle a fait l’acquisition de plusieurs équipements pour améliorer les communications entre les usagers et leurs professionnels de la santé ou leurs proches. 

Elle a aussi octroyé, dans les CHSLD, pour 30 000 $ d’équipements destinés au bien-être des ainés. Un air climatisé a également été acquis cet été pour le service d’oncologie au CHRGP.  

«En cette fin d’année, on veut mettre de la lumière dans les yeux de nos usagers, des employés du système de santé et des donateurs. C’est pourquoi nous avons vu dans cet encan l’occasion d’amasser des fonds pour nos équipes médicales, mais aussi celle d’encourager les commerçants de la région en les mettant à l’avant-scène dans notre activité», a expliqué la directrice générale, Isabelle Dubé, assurant que d’autres «surprises» sont à venir. 

Toutes les modalités quant à l’encan silencieux, de même que le lien Internet vers la plateforme de l’encan, seront disponibles dans les jours à venir sur la page Facebook de la Fondation. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article