Publicité

15 août 2020 - 06:00

Eugénie Ouellet a fêté ses 105 ans… en dansant!

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 1

Eugénie Ouellet est née le 10 juillet 1915 à Notre-Dame-des-Sept-Douleurs. L’air marin de l’île Verte lui a sûrement été bénéfique dans son jeune âge puisque la dame centenaire a célébré son 105e anniversaire à la Maison Jonathan de Rivière-du-Loup… en dansant!

En effet lors de la visite d’Info Dimanche, Mme Ouellet était en grande forme. Debout avec sa marchette, elle a même impressionné l’auteur de ces lignes avec quelques mouvements de danse. «Je me sens bien. On vieillit et on en perd toujours un peu, mais je suis bonne marcheuse encore. J’ai toujours eu une bonne santé», a mentionné la dame de 105 ans.

Aujourd’hui, outre l’équipe de la résidence pour ainés, sa nièce Marielle Martin s’occupe d’elle. «J’ai la chance de l’avoir, elle m’aide beaucoup», a souligné la centenaire. «Elle m’a élevée, j’ai toujours resté là jusqu’à mon mariage. Elle a gardé grand-maman jusqu’à 87 ans. Elle a travaillé dur, dans des maisons privées pour faire le ménage», a pour sa part indiqué Mme Martin.

À l’âge de 97 ans, Mme Ouellet a fait une chute et s’est cassé la hanche. «Elle est restée deux jours sans secours», a noté sa nièce. C’est à cette période en 2013 qu’elle a décidé de quitter le nid familial pour habiter à la Maison Jonathan. «On est bien ici avec monsieur Luc (Michaud), il est bon pour son monde», a lancé Eugénie Ouellet.

Mme Ouellet s’est mariée le 18 juillet 1950 à Rosario Michaud, décédé en 1992 à l’âge de 82 ans. Le couple a vécu à Rivière-du-Loup. M. Michaud a travaillé à l’usine de pâtes Mohawk. Mme Eugénie Ouellet a encore à 105 ans une joie de vivre débordante qu’elle n’hésite pas à partager en chantant. Bien sûr, elle a besoin d’un peu d’aide, notamment de sa nièce pour combler une certaine perte de l’ouïe, mais cette centenaire pourrait bien nous surprendre pendant encore longtemps.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • J’ai une « Thérèse Ouellet » dans mon arbre généalogique et sans elle, je ne serais sans doute pas de ce monde pour vous en parler. Ma grand mère Pelletier était une Michaud et sa sœur avait épousée le frère de mon grand père Pelletier. Allez, chère madame, je vous souhaite un très joyeux anniversaire et pourrais-je encore de vous souhaiter longue vie chère dame.

    Gilles Pelletier - 2020-08-15 13:04