Publicité
25 août 2019 - 07:33

Des activités qui font le bonheur des enfants

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Activités sportives, culturelles, culinaires, thématiques... Chaque année, une tonne d’entre elles sont organisées tout à fait gratuitement pour tous les jeunes de la région grâce aux Grands Amis du KRTB. Certains enfants qui y participent vivent avec des défis particuliers, d’autres non. Mais les rencontres sont toujours synonymes de plaisir et d’apprentissages. 

L’organisation d’activités sociorécréoéducatives est l’un des volets de la mission de l’organisme louperivois qui vise à aider les jeunes de 5 à 17 ans à se développer à travers des attitudes et des comportements positifs (voir autre texte). C’est aussi l’un des plus appréciés. 

«L’an dernier, près de 30 enfants étaient réunis pour l’activité de Noël. C’est un peu le point fort de l’année. Il y a des cadeaux et c’est festif, alors c’est un moment que les jeunes, tout comme les bénévoles, apprécient beaucoup», raconte Stéphanie Lagrave. 

Mme Lagrave est mère de trois enfants : Sylvain, Dimitri et Cynthia. Chacun d’entre eux, âgés entre 11 ans et demi et 14 ans et demi, ont profité – et profitent toujours d’ailleurs – des activités proposées par les Grands Amis. 

La Louperivoise d’adoption raconte avoir découvert l’organisme, il y a quelques années déjà, à travers Accès-Loisirs, un programme qui permet aux familles d’avoir accès à des activités de loisirs sans frais et dont Les Grands Amis du KRTB est porteur dans la région. 

«On s’est déplacé en famille pour voir les activités offertes et c’est là que nous avons rencontré la coordonnatrice Annie [Lachance]. Elle nous a expliqué que des événements étaient organisés toute l’année avec les Grands Amis, en plus des places offertes avec Accès-Loisirs», raconte-t-elle, aux côtés de sa fille Cynthia.  

Ils ont rapidement sauté sur l’occasion. Non seulement parce que l’opportunité était d’or, mais aussi parce qu’elle répondait à leurs besoins. Activité de quilles, atelier de cuisine, journée à la cabane à sucre, soirée cinéma et souper hot-dog, sortie au Musée du Bas-Saint-Laurent, activités estivales et hivernales…les choix sont locaux et de belle qualité.

«J’aime tout ce qui est proposé, partage Cynthia, 11 ans et demi, avec un sourire trahissant toute la sincérité de ses propos. Ça permet à des jeunes de faire plus d’activités, mais ce que je préfère, c’est la fête de Noël.»

Les activités sociorécréoéducatives des Grands Amis du KRTB sont offertes tout à fait gratuitement à toutes personnes intéressées, sans engagement. Elles rassemblent chaque fois des jeunes issus de différents milieux. Certains sont parrainés (ou en attente de parrainage) avec l’organisme, mais d’autres ne vivent pas de problématiques particulières comme c'est le cas pour Cynthia.  

Lors d’une activité, les enfants se retrouvent tous ensemble et ils sont supervisés par des bénévoles. Il n’y a aucune étiquette, aucun jugement. Que du bonheur, des sourires et un sentiment de liberté. 

«Les jeunes sont simplement des jeunes qui sont là pour avoir du plaisir», remarque Stéphanie Lagrave. «Ceux qui vivent avec certaines difficultés sont intégrés naturellement parmi les autres jeunes. Il y a toujours un bon esprit et je pense que ça vient aussi des personnes qui encadrent. Avec leur façon d’interagir avec les jeunes, ils sont très appréciés. C’est vraiment une belle équipe», ajoute-t-elle. 

Pour la coordonnatrice, Annie Lachance, les sorties et les activités sont le théâtre de belles histoires. Chaque jeune, par les interactions et les défis suscités, se développe à sa façon. Il acquiert de nouvelles connaissances, augmente sa confiance en soi et découvre qui il est...

«Ils créent des liens et ils s’épanouissent ensemble. On les voit changer avec le temps et c’est vraiment que du positif […] Pour moi, c’est magique», partage-t-elle.

PAS UN RÉPIT, MAIS...

Mme Lachance ajoute que ces activités offrent également aux parents un petit moment de répit parfois nécessaire dans un quotidien qui file à haute vitesse. Pour Stéphanie Lagrave, c’était aussi un coup de pouce des plus appréciés, à ne pas négliger. 

«J’ai bien aimé au début, quand on a des soucis en tête, d’avoir la possibilité de laisser les enfants un après-midi par mois et de pouvoir souffler, chose que l’on ne peut pas vraiment se permettre forcément. Sans culpabiliser, même si ce n’est pas évident. On sait que les enfants vont passer un beau moment», témoigne-t-elle.  

Mme Lagrave croit réellement en la mission des Grands Amis du KRTB. À un point tel qu’elle a décidé de s’impliquer et d’offrir de son temps. Récemment, elle a été élue sur le conseil d’administration de l’organisme. C’était la moindre des choses. 

«Je trouve cela important. Après avoir reçu, c’est normal de donner pour que d’autres jeunes, comme les miens, puissent bénéficier des services de l’organisme et qu’ils aient accès à encore plus d’activités. C’est tout à fait naturel», lance-t-elle.

Une réflexion qu’appuie Cynthia. «Plus il y a de nouvelles activités, plus les gens vont en parler, puisque les activités sont géniales et qu’il y a plein de choses à faire, plus il y a aura des personnes qui viendront en profiter.» 

Voilà de sages paroles. 

 

Publicité

Commentez cet article