Publicité
4 août 2019 - 10:04

La 11e Semaine québécoise des marchés publics arrive au Bas-Saint-Laurent

Du 8 au 18 aout se tiendra la 11e édition de la Semaine québécoise des marchés publics (SQMP), une initiative de l’Association des marchés publics du Québec (AMPQ). Une occasion de s’approvisionner dans son marché public ou de visiter ceux qui croiseront la route des vacances. 

Le lancement des festivités de cette semaine thématique aura lieu au Marché public matapédien à Amqui le 8 août. Pour l’occasion, la porte-parole de l’évènement, l’autrice et nutritionniste gourmande Julie Aubé, sera sur place pour faire un quiz gourmand.
 
En plus de la visite de Julie Aubé au marché à Amqui, les marchés publics du Bas-Saint-Laurent tiendront des activités spéciales pour la semaine québécoise des marchés publics :

  • Marché public matapédien
  • Marché Gourmand Desjardins du Témiscouata
  • Marché public de Kamouraska
  • Marché public de la Grande-Anse
  • Marché public de la Matanie
  • Marché public de Rimouski
  • Marché public de la Mitis

 
Julie Aubé sillonnera les routes du Québec pour aller à la rencontre des consommateurs gourmands dans huit marchés publics, du Bas-Saint-Laurent, à la Montérégie en passant par la Gaspésie, la Mauricie et le Centre-du-Québec. « Notre assiette se gorge de sens quand on associe des histoires et des visages aux aliments. C'est la magie de mettre au menu des rencontres avec les gens qui produisent notre nourriture, que ce soit à la ferme ou chaque semaine au marché public! », explique-t-elle.
 
Outre sa tournée, de nombreux marchés publics organisent des activités spéciales dans le cadre de la semaine, allant de la musique aux épluchettes de blé d’inde, en passant par les animations culturelles et les chefs invités.
 
L'IMPACT DE L'ACHAT LOCAL

«Le mois d’août est le moment idéal pour aller à la rencontre des producteurs en marchés publics. L’abondance des étals, les sourires sur les visages, les rencontres et les moments en famille font en sorte que faire le plein d’aliments frais devient une réelle expérience humaine, éducative et même culturelle! On peut prendre l’habitude de faire le plein à son marché de village ou de quartier, mais on peut aussi visiter les marchés publics qui croisent la route de nos vacances. Quelle meilleure porte d’entrée pour s’initier aux saveurs régionales et se faire recommander le meilleur resto du coin ? » soulève Jean-Nick Trudel, directeur général de l’AMPQ.

 

Publicité

Commentez cet article