Publicité
16 juin 2019 - 15:04

Herbe à poux : où en sommes-nous ?

Le 30 avril dernier, l'Association pulmonaire du Québec (APQ), en collaboration avec le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), lançait sa 13e campagne provinciale d'arrachage de l'herbe à poux. Elle invitait les villes et municipalités de la province à se joindre à elle pour sensibiliser leurs citoyens aux méfaits de cette plante. Depuis, l'APQ est fière d'annoncer que 65 villes ont déjà rejoint le mouvement.

C'est Victoriaville qui, en 2019, a l'honneur d'être la ville hôte de la campagne. C'est une ville exemplaire dont l'engagement contre l'herbe à poux ne date pas d'hier : c'est, en effet, à Victoriaville que l'APQ a entrepris la lutte contre cette plante en 2007. Cette année, la ville hôte souhaite éradiquer 1 500 livres d'herbe à poux.

D'autres villes de la province comme Chambly, Joliette, Tremblant, St-Hyacinthe, Baie St-Paul ou Gatineau ont suivi l'exemple de Victoriaville et ont, à leur tour, décidé de faire la chasse à celle qui est l'une des principales responsables des allergies pendant la saison estivale.

Certains arrondissements de Montréal aussi emboîtent le pas pour sensibiliser les citoyens aux méfaits de cette plante. C'est ainsi que les arrondissements de Côte-des-Neiges Notre-Dame-de-Grâce, Ville-Marie et Saint-Laurent ont décidé d'éliminer l'herbe à poux de leur environnement en rejoignant la campagne.

Il n'est jamais pas trop tard pour participer !

Plus d'1,4 millions de Québécois(es) sont concernés par l'allergie à l'herbe à poux. Il est donc primordial d'apprendre la reconnaître afin de limiter son effet sur la santé des citoyens. En rejoignant la campagne de l'Association pulmonaire du Québec, les municipalités s'engagent à informer la population sur cette plante, notamment pour savoir comment l'identifier, la contrôler et l'arracher. Les villes désirant participer peuvent se procurer du matériel informatif à peu de frais auprès de l'APQ. Pour la santé de tous, chaque geste compte.

L'Association pulmonaire du Québec a comme mission l'éducation, la promotion de la santé respiratoire, la prévention des maladies pulmonaires et la réadaptation. Elle offre également des services aux personnes atteintes, en accompagnant leurs proches et en soutenant la recherche.
Site Web : pq.poumon.ca

 

Publicité

Commentez cet article