Publicité
26 juillet 2018 - 15:26 | Mis à jour : 15:51

Transfert du port de mer de Cacouna: «On y touche» - Jean D'Amour

Toutes les réactions 3

Le transfert de quatre des cinq ports fédéraux de l'est du Québec, seul celui de Baie-Comeau est exclu, ne serait plus qu'une question de temps. «Enfin» s'exclameront plusieurs, puisque ce dossier s'étire depuis des années.

Le député de Rivière-du-Loup - Témiscouata et ministre délégué aux Affaires maritimes, Jean D'Amour, a paru surpris par la ventilation plus tôt cette semaine des avancées dans les pourparlers par le député fédéral d'Avignon - La Mitis - Matane - Matapédia, Rémi Massé. Toutefois, il n'a pas caché son enthousiasme face au progrès des dernières semaines.

«M. Massé a été un peu rapide sur la gâchette, mais on ne parle plus en terme de mois, mais de jours, si tout va comme prévu», a lancé le politicien louperivois. Sans entrer dans les détails, c'est sur la vision à adopter pour les ports, particulièrement celui de Cacouna que s'est concentré M. D'Amour.

«Je veux qu'on s'attarde à une vision. Une vision de développement axée sur l'économie, ici à Cacouna. Il faudra faire autrement que par le passé», prévient le ministre délégué. Jean D'Amour pointe précisément les mégaprojets de port méthanier et de port pétrolier que l'entreprise Trans-Canada a tenté d'implanter au port de mer de Gros-Cacouna. L'Albertaine y a subi deux importants revers au cours des dix dernières années.

«Les bateaux de ce type ont grossi, ils sont trop gros pour Cacouna. C'est aussi important de protéger les axes commerciaux, les entreprises qui ont besoin de ce port qui a une importance. Il faut amener d'autres éléments.»

S'il se dit fier du transfert prochain, il souligne les avancées rapides dans ce dossier au cours des 15 derniers mois. «Le timing était bon, nos vis-à-vis fédéraux ont bien fait leur travail. On y touche !», a lancé Jean D'Amour.

Aucune indication des sommes impliquées dans le transfert n'a été révélée. Quant au port de Baie-Comeau, ce dernier n'a pas caché qu'il pourrait aussi faire l'objet d'une entente distincte. Le port a «besoin d'amour» a laissé sous-entendre le politicien.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • - «M. Massé a été un peu rapide sur la gâchette, mais on ne parle plus en terme de mois, mais de jours, si tout va comme prévu», a lancé le politicien louperivois. Jean D'Amour chialait que le fédéral ne donnait pas de réponse et là, M. Massé a été trop vite. C'est quoi la joke ? Serait-ce parce qu'il n'a pas pu lui-même être assez rapide sur la gâchette et voler la nouvelle à M. Massé qu'il dit cela ? C'est bon pour lui et pas pour les autres ?
    - «Je veux qu'on s'attarde à une vision. Une vision de développement axée sur l'économie, ici à Cacouna dit-il. Pourquoi il pense à ça maintenant ? Il est député depuis 2009. Il a oublié le port de Gros-Cacouna depuis tout ce temps et il commence juste à y penser ?

    Une chance que le ridicule ne tue pas. - 2018-07-28 16:58
  • Que tu sais pas lire le niouf !

    Attaboy - 2018-07-26 22:01
  • transfert de quatre des cinq ports fédéraux de l'est du Québec ça veux dire quoi au juste cette nouvelle !!!!!!!!!

    Dube - 2018-07-26 21:08