Publicité
28 mars 2015 - 06:22

En avril, découvrez les multiples visages de l’autisme

Toutes les réactions 1

Rivière-du-Loup - Pour une 32e année consécutive, le mois d’avril sera ponctué par de nombreuses actions de sensibilisation à l’autisme partout à travers le Québec.

Au Bas-Saint-Laurent, ce mois de l’autisme prendra notamment la forme de conférences, de kiosques, de promotion par le biais des réseaux sociaux et de distribution d’outils de sensibilisation. Le 25 avril en après-midi, une grande marche à Rimouski viendra conclure le mois thématique, où les personnes autistes, leurs proches, les médias ainsi que l’ensemble de la population seront invités à se réunir pour l’occasion.

Ces actions de sensibilisation régionales sont coordonnées par l’organisme communautaire Autisme De l’Est-du-Québec (ADEQ), et visent à renforcer les connaissances de la population sur l’autisme. L’organisme souhaite ainsi faire connaître la réalité, la diversité et la richesse des personnes autistes afin de diminuer les préjugés à leur égard et de favoriser leur intégration sociale.

COMBATTRE LES PRÉJUGÉS

Le mois d’avril sera ainsi le moment privilégié pour inviter les citoyens et les citoyennes à découvrir « les multiples visages de l'autisme », qui constitue le thème de la campagne nationale annuelle 2015. Le directeur général de l’ADEQ, Philippe De Carufel, indique que « les personnes autistes ont en effet de multiples et divers loisirs, passions et occupations, comme tout le monde. Ils étudient ou travaillent dans bien des cas. Il s’agit de personnes comme vous et moi, qui socialisent, aiment, rient et qui ont également leur lot de peines et de difficultés».

M. De Carufel ajoute que les préjugés à leur égard rendent leur intégration sociale parfois difficile et que leur qualité de vie en est parfois fortement affectée. Le mois de l’autisme nous permet ainsi de mieux faire connaître la réalité de ces personnes dans une visée de solidarité, de soutien et d'information », conclut-il.

Cette visibilité prend de l’ampleur durant une journée depuis 2008, année où l’Assemblée générale de l’Organisation internationale des Nations Unies (ONU) a proclamé le 2 avril Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme (JMSA). L’ADEQ en profitera pour inviter toute la population à participer activement au mouvement « Faites briller en bleu », qui consiste à mettre en valeur cette couleur associée à l’autisme.

1 PERSONNE SUR 100

Depuis 2013, l’autisme, le syndrome d’Asperger et le trouble envahissant du développement non spécifié sont regroupés sous le nom Trouble du spectre de l’autisme (TSA). Ce trouble se caractérise par des altérations significatives dans deux domaines : des déficits persistants au niveau de la communication et de l’interaction sociale ainsi que des comportements, activités et intérêts restreints ou répétitifs. La notion de TSA réfère aux différents niveaux de sévérité de l’atteinte et d’intensité des symptômes. Environ une personne sur 100 est atteinte par ce trouble et donc, quelque 2 000 personnes au Bas-Saint-Laurent sont touchées pour ce trouble, sans compter l’entourage.

M. De Carufel précise à sujet que « la famille et les proches sont nécessairement affectés par la situation. Le manque de services de répit et d’accompagnement, ainsi que le poids des préjugés entraine des difficultés non seulement aux personnes vivant avec un TSA, mais également aux personnes de leur entourage qui agissent souvent en tant qu’aidant naturel. Ces derniers sont ainsi plus à risque de ressentir de l’épuisement physique, de la détresse psychologique et de l’isolement ainsi que de se sentir démuni face au manque d’information. » Pour répondre à ces défis, l’ADEQ a été créé en 1979 par des parents bénévoles dans le but d’améliorer et de promouvoir la qualité de vie des proches des personnes ayant un TSA.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • mon voisin a un fils autiste

    christian - 2015-04-13 13:00