Publicité

7 juillet 2022 - 09:41 | Mis à jour : 12:49

Rappel de mini stores à lamelles en raison d’éventuel risque d’étranglement et d’étouffement pour les enfants

Le gouvernement du Canada a partagé un avis de rappel, ce 5 juillet, concernant des mini stores à lamelles vénitiennes horizontales filtrant la lumière en raison d’éventuel risque d’étranglement et d’étouffement pour les enfants. 

Il est recommandé d’arrêter immédiatement d’utiliser le produit et de le jeter.

Le rappel vise les stores à lamelles horizontales en aluminium de différentes tailles, de couleur blanche, et affichant les numéros de modèle suivants sur l’emballage du produit : BYC-18-XY, BYC-20-XY, BYC-22-XY, BYC-24-XY, BYC-26-XY, BYC-28-XY, BYC-30-XY, BYC-32-XY, BYC-34-XY, BYC-36-XY, BYC-38-XY, BYC-40-XY, BYC-42-XY, BYC-44-XY.

Santé Canada a déterminé que les stores rappelés ne sont pas conformes au Règlement sur les couvre-fenêtres à corde. La conception du produit ne prend pas correctement en compte les dangers des cordons exposés, qui peuvent créer des boucles. Les jeunes enfants peuvent tirer sur ces cordons présentant des boucles et les placer autour de leur cou ou s’emmêler dans les cordons, ce qui présente un risque d’étranglement. Le produit peut également libérer de petites pièces qui présentent un risque d’étouffement pour les jeunes enfants. Cela peut rapidement entrainer la mort. Santé Canada recommande les couvre-fenêtres sans corde. Pour plus d’informations sur le danger, voir Sécurité des stores et des couvre-fenêtres.

En date du 23 juin 2022, aucun incident ni aucune blessure n’avaient été signalés à l’entreprise au Canada.

Conformément à la Loi canadienne sur la sécurité des produits de consommation, il est interdit de redistribuer, de vendre ou même de donner les produits rappelés au Canada.
Santé Canada incite les Canadiens à signaler tout incident touchant la santé ou la sécurité lié à ce produit ou à tout autre produit de consommation ou cosmétique en remplissant le formulaire de rapport d’incident concernant un produit de consommation.

Publicité


Publicité

Commentez cet article