Publicité

8 décembre 2020 - 13:45 | Mis à jour : 14:29

Rappel de certains produits de charcuterie en raison de la bactérie Listeria monocytogenes

Les Aliments Levitts Inc. procèdent au rappel de certains produits de charcuterie de marque Compliments, de marque Levitts et de marque Le Petit Charcutier parce que ces produits pourraient être contaminés par la bactérie Listeria monocytogenes. Ils ne doivent pas être consommés. 

Les personnes qui croient avoir été malades après avoir consommé un produit visé par un rappel doivent contacter leur médecin. 

Marque Produit Format CUP Codes
Compliments Viande fumée montréalaise 175 g 0 68820 13357 5 MEILLEUR AVANT 2020/DE/11
ETA 48
Compliments Bœuf fumé Pastrami 175 g 0 68820 13360 5 MEILLEUR AVANT 2020/DE/11
ETA 48
Compliments Bœuf salé 175 g 0 68820 13356 8 MEILLEUR AVANT 2020/DE/11
ETA 48
Levitts Bœuf assaisonné 150 g 8 82756 72084 1 MEILLEUR AVANT 2020/DE/23
ETA 48
Levitts « Smoked Meat style Montréal » 150 g 8 82756 71084 2 MEILLEUR AVANT 2020/DE/23
ETA 48
Levitts Pastrami style New York 150 g 8 82756 73084 0 MEILLEUR AVANT 2020/DE/23
ETA 48
Le Petit Charcutier Pastrami tranché 175 g 0 59749 95373 3 MEILLEUR AVANT 2020/DE/11
ETA 48
Le Petit Charcutier Pastrami tranché 2 x 175 g 0 68820 13360 5 MEILLEUR AVANT 2020/DE/11
ETA 48

 

Des produits visés par un rappel devraient être jetés ou rapportés au magasin où ils ont été achetés. L'Agence canadienne d'inspection des aliments rappelle que les aliments contaminés par la bactérie Listeria monocytogenes ne présentent pas nécessairement d'altération visible ni d'odeur suspecte, mais peuvent quand même vous rendre malade.

Les symptômes possibles sont les suivants : vomissements, nausées, fièvre persistante, douleurs musculaires, violents maux de tête et raideur de la nuque. Les femmes enceintes, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont particulièrement à risque. Dans le cas de la femme enceinte, l'infection peut n'occasionner que des symptômes légers qui s'apparentent à ceux de la grippe, mais l'enfant qu'elle porte risque d'être infecté, de naître prématurément ou de mourir avant la naissance. Dans les cas graves, la maladie peut causer la mort.

Ce rappel découle de résultats d'analyses effectuées par l'Agence canadienne d'inspection des aliments. Un cas de maladie qui pourrait être associé à la consommation de ces produits a été signalé.

Publicité


Publicité

Commentez cet article