Publicité
10 décembre 2019 - 11:19

Éclosion d’infections à E. coli associées à des préparations de salade de marque Fresh Express

L'Agence canadienne d'inspection des aliments a lancé le 8 décembre un rappel avertissant les consommateurs de ne pas consommer un mélange à salade «Chopped Kit» - Tournesol croquant de marque Fresh Express en raison de la bactérie E. coli. 

Selon l'Agence de la santé publique du Canada, une éclosion d’infections à E. coli est associée à cette préparation de salade. Ce produit n'est probablement pas offert chez les détaillants, mais pourrait tout de même se trouver chez les consommateurs.

Marque Produit Format CUP Codes
Fresh Express « Chopped Kit » - Tournesol croquant 315 g 0 71279 30906 4 Tous les emballages qui portent une date « Meilleur avant » allant jusqu'au 07DEC19 inclusivement et un code de lot débutant par « Z » et portant la mention « Salinas » comme source de laitue romaine.

En date du 8 décembre, il y a enquête sur 16 cas confirmés d’infection à E. coli O157 dans six provinces : Ontario (10), Québec (1), Nouveau-Brunswick (3), Nouvelle-Écosse (1), et Terre-Neuve et Labrador (1). La maladie s’est déclarée chez les personnes touchées entre le 5 novembre et le 22 novembre 2019. Quatre personnes ont été hospitalisées. Aucun décès n’a été signalé. Les personnes malades avaient entre 11 et 73 ans. La majorité des personnes malades (62 %) sont de sexe féminin.

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) collabore avec ses partenaires provinciaux en santé publique, l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) et Santé Canada pour cette enquête. L’éclosion semble se poursuivre, car de récents cas continuent d’être signalés à l’ASPC.

D’après les résultats de l’enquête à ce jour, l’exposition à des préparations de salade Tournesol croquant de marque Fresh Express a été identifiée comme une source probable de l’éclosion. Bon nombre des personnes qui sont tombées malades ont déclaré avoir mangé des préparations de salades de cette marque avant de se trouver incommodées. 

Les personnes croyant avoir été malades après avoir consommé un produit visé par un rappel doivent communiquer avec un médecin. Des produits visés par un rappel devraient être jetés ou rapportés au magasin où ils ont été achetés.

Les aliments contaminés par la bactérie E. coli O157:H7 ne présentent pas nécessairement d'altération visible ni d'odeur suspecte, mais peuvent quand même rendre malade. Les symptômes possibles sont les suivants : nausées, vomissements, crampes abdominales plus ou moins aiguës et diarrhée aqueuse ou sanguinolente. Dans les cas graves, certaines personnes peuvent souffrir de convulsions ou d'un accident vasculaire cérébral tandis que d'autres peuvent avoir besoin de transfusions sanguines et de dialyse. Dans certains cas, les dommages causés aux reins sont permanents. La maladie peut même causer la mort.

Ce rappel découle de renseignements obtenus par l'ACIA au cours d'une enquête sur une éclosion de maladie d'origine alimentaire. Elle procède actuellement à une enquête sur la salubrité des aliments qui pourrait entraîner le rappel d'autres produits. 

Publicité


Publicité

Commentez cet article