Publicité
13 août 2019 - 14:51 | Mis à jour : 4 novembre 2019 - 16:34

Démission au siège de conseiller numéro 4 à Saint-Paul-de-la-Croix

Monsieur Simon Périard, maire

Madame Hélène Malenfant, directrice générale

Monsieur le maire,

Je suis dans l’obligation de remettre ma démission au poste de conseiller numéro 4 pour les raisons suivantes :

Le climat de travail est trop malsain :

absence de communication et refus du travail en équipe;
interprétation excessive ou erronée des règlements du code municipal;
hypocrisie et non-respect dans les décisions prises au conseil municipal;
abus de pouvoir menaçant la liberté d’expression;
harcèlement verbal et écrit envers les employés municipaux et la directrice générale, dite l’administration;
manque de respect des élus municipaux, des citoyens et des organismes en place dans la communauté.

 

Un conseil municipal est avant tout une équipe de travail où tous les élus ont à cœur le développement de leur municipalité autant au niveau économique, social et culturel. Un climat positif de travail, la confiance, la volonté de trouver des solutions sont essentiels malgré les différences d’opinion. Un conseil municipal travaille surtout pour TOUS les citoyens et non pour un club restreint.

Un conseil municipal a surtout besoin d’un bon chef : un capitaine capable de mener son bateau, un bon leader. Et ce bon leader a de la vision et la partage. Il inspire les autres et les motive. Il mise sur la communication pour faire avancer les projets. Il a aussi de l’empathie et sait comprendre les autres, non pour les manipuler afin d’arriver à ses fins, mais pour se servir des forces de chacun. De plus, il voit les opportunités, les saisit et surtout passe à l’action. Enfin, il cherche à travailler en équipe pour atteindre un objectif commun, c’est-à-dire le mieux-être de la collectivité.

Malheureusement, je n’ai pas trouvé en vous, monsieur le maire, ces qualités de constructeur pour développer mon milieu. Chicanes, division, calomnies et médisances, mensonges, recul et insultes font plutôt partie de vos méthodes. Où est ce milieu de vie dynamique que vous vouliez créer en octobre 2017? Comment voulez-vous être à l’écoute de vos citoyens si vous ne pouvez être à l’écoute de votre équipe de travail ? Effectivement, nous sommes sciés en deux.

C’est dommage, car plusieurs ont cru en vous et sont maintenant extrêmement déçus. Veuillez croire que j’aurais aimé regarder vers un avenir plus positif.

Johanne Charron, Saint-Paul-de-la-Croix

(NDLR : Info Dimanche a reçu quatre lettres de démission de la part des conseillers municipaux de Saint-Paul-de-la-Croix et a fait le choix de n’en publier qu’une seule représentant le climat présent au conseil municipal. Un texte journalistique englobant la position des quatre conseillers démissionnaires a été produit et diffusé dans notre édition du 31 juillet dernier en page 11. Il est également disponible en ligne au www.infodimanche.com.)

 

Publicité


Publicité