Publicité

4 décembre 2020 - 06:59

Un vent d’optimisme pour les commerçants locaux à l’approche des Fêtes

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Bien que l’incertitude soit en toile de fond de la période des Fêtes qui approche à grands pas, la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup, tout comme le Centre commercial Rivière-du-Loup se montrent optimistes. Il semble que le message favorisant l’achat local et les commerces de proximité a été entendu.

«À force de taper sur le clou, on pense que les citoyens ont compris le message. Ils ont à cœur que leur ville se revitalise. Tout récemment, on ne parle plus seulement d’achat local, mais on dit ‘’investir dans sa communauté’’, par l’entremise des commerces de proximité. Il ne faut pas se mettre la tête dans le sable, on ne pourra jamais rivaliser avec une multinationale», explique la directrice générale de la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup, Marie-Hélène Collin.

Selon cette dernière, la pandémie a mis en lumière notre dépendance aux réseaux d’approvisionnement extérieurs. Mme Collin ajoute que les produits vendus par les marchands du coin sont parfois quelques dollars plus chers, mais ce surplus va directement à la main-d’œuvre, au propriétaire de l’immeuble et génère des retombées économiques localement. «Le citoyen est rendu à réfléchir à comment il peut contribuer pour maintenir les emplois et l’argent dans sa communauté. C’est un changement de mentalité qui s’est accéléré avec la pandémie», ajoute-t-elle.

La Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup a mis en place la vente de cartes-cadeaux de 25$ en vente par lots destinées aux entreprises seulement. Jusqu’à maintenant 37 500 $ ont été récoltés, un montant qui sera investi directement dans la communauté. Ces cartes-cadeaux doivent être dépensées dans des commerces locaux membres de la Chambre. Mme Collin souligne que pour le moment, 45 entreprises se sont engagées dans cette initiative.

«On ne sait jamais ce qui sera annoncé du jour au lendemain, ça dépend de chacun des secteurs. Il faut garder le moral et ça fait du bien de voir des initiatives locales qui donnent de beaux résultats, les entreprises s’entraident, mais les gens sont fatigués […] J’espère que le beau cadeau que nous avons eu lors de la saison touristique se produise à nouveau, cette fois pour nos petits commerces dans le temps des Fêtes», conclut Marie-Hélène Collin. Elle invite d’ailleurs les citoyens à se rendre dans les commerces locaux pour leurs emplettes des Fêtes, tout en respectant à la lettre les recommandations de la santé publique.

La coordonnatrice du marketing pour Cominar au Centre commercial Rivière-du-Loup, Mireille Banville, va dans le même sens que celui de la Chambre de commerce. L’intérêt grandissant pour l’achat local fait une différence tangible. Depuis trois semaines, l’achalandage est en hausse. «Le message de prendre de l’avance pour les cadeaux de Noël a été entendu. Les commerçants me confirment que depuis le 1er novembre, les clients magasinent pour les Fêtes.» Le Black Friday a été étalé sur une semaine complète afin de disperser l’achalandage tout au long de la semaine.

En prévision des périodes plus achalandées, la sécurité est rehaussée afin de surveiller le respect des couloirs de circulation et le respect des consignes sanitaires, comme la désinfection des mains, le port du masque et la distanciation physique.

«S’il y a trop de gens et que la limite de clients par magasins est dépassée, les détaillants ferment leurs portes pour filtrer l’achalandage. C’est un important travail d’équipe de la part de la clientèle et des employés, tout le monde fait sa part pour demeurer ouvert», ajoute Mme Banville. Certains commerçants ont aussi fait le choix de développer des sites transactionnels pendant la pandémie, afin de continuer leurs ventes sur le web. Ce fut le cas de la boutique au Bout’chou, Folidéco et de la Librairie du Portage, par exemple.

«Plusieurs entreprises ont dans leurs cartons d’accélérer leurs ventes en ligne. C’est un changement structural du commerce de détail. Il faut qu’ils prennent le virage et le consommateur, lui, veut que ce soit facile et accessible. On veut accompagner nos entreprises à prendre ce virage rapidement et leur offrir le plus de ressources possible pour y arriver», complète la directrice de la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup, Marie-Hélène Collin.

BOUTIQUE VIRTUELLE ID

À noter que dans ce même objectif d’achat local, Info Dimanche affiche sur son site Web une boutique virtuelle d’idées cadeaux. Que ce soit pour de l’alimentation, des bijoux, des appareils électroniques et des vêtements y sont proposés par des commerçants de la région comme Simply For Life, Boutique R. Savard, le Centre Hi-Fi, Roger A. Pelletier. Un lien hypertexte ou un numéro de téléphone pour joindre les commerçants sont insérés dans les différentes publications. Comme il s’agit d’un projet en développement, d’autres marchands et catégories seront appelés à s’ajouter au fil des semaines. Restez à l’affût pour vos cadeaux des Fêtes.

ARTISANS

Pour des idées de cadeaux d’artisans et de commerçants locaux, la population est invitée à se rendre à la toute nouvelle Boutique des Fêtes, située au bureau d’information touristique de Rivière-du-Loup, sur le boulevard de l’Hôtel-de-ville. Elle sera ouverte jusqu’au 23 décembre.

Publicité


Publicité

Commentez cet article