Publicité
25 décembre 2018 - 06:59

Illuminer le cœur des petits et grands pour Noël

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Depuis que la magie de Noël a envahi Rivière-du-Loup, une maison de la rue Laval brille un peu plus que les autres le soir venu. Visible même à partir du bas de la côte St-Pierre, les décorations installées par Denise Dubé-Mercier et son conjoint Yves Mercier mettent de la lumière dans le cœur des enfants et de leurs parents.    

En 2008, le couple a fait l’acquisition d’un terrain derrière leur résidence, et depuis, ils l’aménagent progressivement. L’été, on y retrouve des aménagements paysagers et des fleurs, et au changement des saisons et des festivités, il se transforme en lieu hanté pour l’Halloween, puis en village illuminé pour Noël. Ces résidents de la rue Laval à Rivière-du-Loup commencent à décorer graduellement à la fin septembre, avant que le temps froid ne fasse sa place. Ils pensent aux installations alors qu’ils sont encore sur leur terrasse et commencent le travail progressivement.

Yves Mercier s’occupe majoritairement de la mise en place des structures et des fils électriques (environ 200 pieds de fils, dit-il), alors que Denise Dubé-Mercier s’affaire à installer ses bonhommes de neige et les décorations dans les arbres. «Tant qu’on a toujours la passion et la santé, on va décorer», affirme M. Mercier. Ils ne comptent pas les heures qu’ils mettent à créer ce véritable petit village de Noël.

«Avec le temps, ça devient une passion et c’est contagieux. On voit l’émerveillement des enfants, les autos s’arrêtent dans la rue pour regarder nos décorations. C’est un vrai plaisir de créer ces décorations qui font rêver les petits et les grands pendant la période des Fêtes. Ils repartent avec les yeux remplis d’étoiles et des étincelles dans le regard. Certains pensent même que le Père Noël reste en haut de la côte (…) C’est valorisant, on crée de la communication et du social aussi», ajoute Mme Dubé-Mercier. Pour eux, ces décorations représentent aussi la nostalgie de l’enfance, leurs souvenirs rattachés à leurs familles respectives qui décoraient alors qu’ils étaient jeunes.

Les visiteurs ont beaucoup de respect pour leur travail et leur demandent la permission avant de s’aventurer dans le petit village de Noël. Par ailleurs, ils récupèrent les personnages gonflables lorsqu’ils sont défectueux et s’en servent pour les ajouter à leurs décorations de Noël. Il sera possible d’observer leur petit village illuminé jusqu’au 6 janvier prochain.

Qui sait, peut-être que le Père Noël ou ses lutins y ont installé leur résidence secondaire ? Pour l’an prochain, Denise Dubé-Mercier pense installer une boite aux lettres, où il serait possible d’envoyer une lettre adressée au Père Noël.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • C'est tellement beau, ça vaut vraiment le détour!

    Noëlla - 2018-12-25 11:52