Publicité
13 décembre 2018 - 18:07

Quatre critères à considérer au moment de choisir votre dinde

Pour faire saliver vos invités durant les Fêtes, choisissez votre dinde ou votre dindon en fonction des quatre critères suivants.

1. La catégorie
Les dindons de catégorie A ont une physionomie irréprochable, alors que ceux de catégorie Utilité présentent de petits défauts (des déchirures sur la peau, par exemple). Ainsi, si vous prévoyez découper votre dinde devant vos invités, choisissez-en une de catégorie A. Moins dispendieux, un dindon de catégorie Utilité vous conviendra si vous dépecez sa chair avant de la servir.

2. L’assaisonnement
Les dindes assaisonnées sont traitées avec une saumure, c’est-à-dire un mélange d’eau, de sel, de phosphate de sodium et parfois d’épices ou de beurre. Plus juteuses, elles n’ont pas besoin d’être arrosées durant la cuisson. Cela dit, leur taux de sodium est généralement plus élevé et leur teneur en protéines est réduite. Bref, si vous souhaitez servir un plat sain, optez pour un dindon nature.

3. La fraîcheur
Les dindes surgelées sont exceptionnellement fraîches, car elles sont mises au congélateur presque immédiatement après l’abattage. Ainsi, leur décongélation prend du temps (environ cinq heures par livre). Cela dit, il n’est pas interdit de mettre un dindon surgelé au four. Quant aux dindons frais, ils vous permettent de gagner du temps et de l’espace dans le congélateur!

4. L’imprégnation
Certaines volailles sont imprégnées, c’est-à-dire qu’une matière grasse (du beurre ou de la margarine, par exemple) a été ajoutée à leur chair pour rehausser son goût. Elles sont certes savoureuses, mais leur teneur en lipides est évidemment plus élevée. À vous de

 

Publicité

Commentez cet article