X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Steve Chassé accusé de meurtre à Cacouna

durée 30 octobre 2023 | 11h13
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Une accusation de meurtre au premier degré a été déposée contre Steve Chassé le 30 octobre au palais de justice de Rivière-du-Loup. L’homme en crise avait tenu en haleine les policiers pendant plus de 24 heures à la Place Saint-Georges de Cacouna entre le 11 et le 12 octobre.

    Selon le chef d'accusation, le meurtre du septuagénaire Pierre Belisle aurait été commis le ou vers le 26 septembre, à Cacouna, soit un peu plus de deux semaines avant que l’accusé ne se soit barricadé dans son logement.

    Selon le Code criminel canadien, le meurtre au premier degré est commis avec préméditation et des propos délibérés. Un procès concernant cette accusation, la plus grave au sens de la loi, doit se tenir devant un jury. Elle est passible de l’emprisonnement à perpétuité.

    Steve Chassé a renoncé à la tenue de son enquête sur remise en liberté. L’accusé demeurera donc détenu jusqu’à la fin des procédures judiciaires. Il devra revenir au palais de justice de Rivière-du-Loup le 15 janvier afin de fixer la date de son enquête préliminaire.

    «Il y aura de nouvelles accusations contre M. Chassé. J’attends que l’ensemble de la preuve soit entrée à mon bureau», a indiqué la procureure de la Couronne, Me Annie Landreville. Steve Chassé est représenté par Me Félix-Antoine T. Doyon. Ce dernier s’est abstenu de tout commentaire. Lors de sa comparution, l'accusé est demeuré muet en présence du juge Martin Gagnon. Steve Chassé a hoché la tête de droite à gauche lorsqu'il a repris le chemin de la détention. 

    Rappelons que chaque inculpé bénéficie de la présomption d’innocence tant qu’il n’est pas déclaré coupable à la suite d’un procès et que la preuve n’établisse sa culpabilité hors de tout doute raisonnable, un principe fondamental du système de justice canadien.

    RAPPEL DES FAITS

    L’arrestation de Steve Chassé par le groupe tactique d’intervention de la Sûreté du Québec a permis de mettre en lumière un homicide dont Pierre Belisle a été victime. Son décès du septuagénaire été confirmé quelques jours plus tard par la Sûreté du Québec, le 19 octobre. Des recherches de la SQ effectuées au Lieu d’enfouissement technique, situé entre Cacouna et L’Isle-Verte, ont permis de retrouver des restes humains, confirmant la thèse de l’homicide.

    Le quadragénaire Steve Chassé de Cacouna fait aussi face à trois autres chefs d'accusation en lien avec ces évènements : avoir déchargé une arme à feu avec insouciance, avoir porté une arme dans un dessein dangereux et avoir incité à la haine envers un groupe identifiable en public.

    Lors de l’opération policière et de l’enquête de la Sûreté du Québec, une trentaine de locataires de la Place Saint-Georges ont été évacués. Certains d’entre eux ont dû quitter leur appartement pendant trois jours et ils ont été hébergés à l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup.

    RÉSEAUX SOCIAUX

    Sur les réseaux sociaux, Steve Chassé laisse libre cours à ses théories du complot. Il soutient à répétition que le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, est le fils illégitime de l’ancien dictateur cubain, Fidel Castro. L’accusé se dit aussi persécuté par une pléthore de familles dont celle des «Belisle».

    «Savez-vous que maintenant, dans ma vie, je ne suis qu'intéressé par vous voir tous, décapité [sic]. Par peut-être par la guillotine un jour ré-instauré [sic] par le gouvernement du Canada. Mais c'est sûr que la guillotine sous les libéraux serviraient [sic] à ne tuer que des gens honnêtes, de la même façon que les Libéraux nous tuent tous à petit feu», écrit l’accusé dans une longue tirade mise en ligne le 1er septembre dernier sur Facebook.

    Chassé soutient aussi que sa propre famille a été victime de tentative de meurtre «par la pègre par des pièces de VTT défectueuses faites par imprimante 3D».

    Dans des vidéos mises en ligne, il se filme avec une arme de petit calibre, tout en exposant des munitions, un couteau de chef, mais surtout il exhibe de nombreux documents au nom de Pierre Bélisle. Dans d'autres vidéos, filmées en noir et blanc, il arbore des lunettes de soleil rondes, rappelant l’esthétique du personnage de meurtrier en série Mickey Knox, interprété par l’acteur Woody Harrelson, dans le film «Natural Born Killer» du réalisateur Oliver Stone.

    Collaboration : François Drouin

    » À lire aussi : 

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    14 avril 2024 | 9h22

    Un piéton happé mortellement sur l’autoroute 20

    Vers 5 h 30 le 14 avril, les services d’urgence ont été appelés afin d’intervenir sur l’autoroute 20 ouest, dans le secteur de Saint-Philippe-de-Néri pour un piéton qui aurait été happé par un véhicule.  La Sûreté du Québec est présentement à la recherche de possibles témoins de cette collision qui est survenue dans la nuit du dimanche 14 avril, ...

    11 avril 2024 | 15h40

    Alcool au volant : un camionneur arrêté à Pohénégamook

    Un homme de 38 ans a été arrêté pour conduite avec les facultés affaiblies et délit de fuite à la suite de bris qui auraient été causés par un camion semi-remorque le 8 avril vers 18 h 30 dans le quartier Saint-Éleuthère de Pohénégamook.  Au poste de police, il aurait échoué le test d’éthylomètre avec des résultats de plus de 200 mg d’alcool par ...

    11 avril 2024 | 10h16

    Une camionnette et sa remorque entravent la route 132

    Une remorque et son chargement, tirés par une camionnette, se sont renversés sur la route 132 à L’Isle-Verte, vers 9 h 30 le 11 avril. Les deux voies sont complètement entravées et un détour a été mis en place par le ministère des Transports du Québec. Selon les informations transmises par la Sûreté du Québec, on ne déplore aucun blessé. La ...