X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Homme en crise: l'opération policière se poursuit à Cacouna

durée 12 octobre 2023 | 12h33
  • François Drouin
    Par François Drouin

    Directeur de l'information, journaliste

    Un homme tient toujours en haleine les policiers de la Sûreté du Québec depuis près de 24 heures à Cacouna. Le locataire de Place Saint-Georges, sur la rue du Patrimoine, a forcé la SQ à ériger un large périmètre de sécurité.

    Les résidents de l'immeuble ont été évacués et ils ont pu trouver refuge à la salle paroissiale, où ils ont passé la nuit du 11 au 12 octobre. Le groupe tactique d'intervention de la Sûreté du Québec a été déployé pendant la nuit.

    Selon la Sûreté du Québec, l'homme serait seul. Des résidents du secteur rencontrés par Info Dimanche ont affirmé avoir entendu plus d'une détonation avant le déploiement des policiers. La SQ demande aux citoyens d'éviter le périmètre.

    Informée de la situation vers 21 h le 11 octobre, la mairesse de Cacouna, Suzanne Rhéaume s'est immédiatement rendue à la salle municipale. Elle y a retrouvé le directeur des travaux publics, Réjean Lebel ainsi que le lieutenant Michel Tardif de la Sûreté du Québec. «L'élément essentiel était d'établir des quartiers généraux, et on a installé la SQ dans les bureaux municipaux», souligne Mme Rhéaume.

    La mairesse s'est ensuite dirigée vers la salle municipale où affluaient des résidents de l'immeuble à location de courte durée. Selon cette dernière, la Croix-Rouge et le CLSC se sont relayés pour offrir des couvertures ainsi que des repas. «Ça les a rassurés, c'est essentiel. Je suis là parce que c'est important pour moi de m'occuper de mes gens.»

    Une trentaine de personnes évacuées ont été transportées par autobus vers l'Hôtel Universel de Rivière-du-Loup afin d'y être hébergées pour la nuit, ce 12 octobre. Un repas leur sera aussi fourni par la Municipalité et la Croix-Rouge. 

    Quant à la présence des véhicules lourds et du déploiement des membres du groupe tactique d’intervention de la Sûreté du Québec, Mme Rhéaume s’est dite rassurée, bien que ce type d’intervention soit inhabituelle dans le décor pittoresque de Cacouna, et surtout, elle s’est sentie appuyée. «On n’est pas laissé tout seul.»

    La Sûreté du Québec a souligné que son principal objectif est d'obtenir une reddition pacifique de l'individu.

     

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    20 juillet 2024 | 6h04

    Une autopatrouille impliquée dans une collision à Saint-Antonin 

    Une autopatrouille de la Sûreté du Québec a percuté un orignal sur l’autoroute 85, à la hauteur de Saint-Antonin, ce vendredi 19 juillet en fin de soirée.   Camille Savoie, porte-parole à la SQ, confirme que deux policières prenaient place à bord de l’autopatrouille. Elles ont été prises en charge par les paramédics et transportées au Centre ...

    18 juillet 2024 | 14h18

    Jeremy Ringuette retrouvé en vie 

    Jeremy Ringuette, le jeune homme du Haut-Madawaska dont la disparition a été signalée le dimanche 14 juillet a été retrouvé en vie dans le secteur de Dégelis, a confirmé la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ce jeudi 18 juillet en milieu d’après-midi.  Dans un bref communiqué de presse, la GRC a informé la population que l’homme de 21 ans était ...

    17 juillet 2024 | 10h04

    Disparition de Jeremy Ringuette : les efforts se poursuivent 

    Voilà maintenant quatre jours, soit plus de 96 heures, que Jeremy Ringuette, un jeune homme du Haut-Madawaska, est porté disparu. Hier, un poste de commandement de la Sûreté du Québec a été établi à Dégelis et les recherches se poursuivent dans un secteur boisé non loin de la frontière avec le Nouveau-Brunswick.  C’est la Gendarmerie royale du ...