Publicité

29 octobre 2020 - 05:53 | Mis à jour : 07:12

Incendie à Rivière-du-Loup

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin
Toutes les réactions 1
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Une cigarette dans un bac à fleurs est à l’origine d'un incendie qui a causé d’importants dommages à la maison du 9 rue St-Louis à Rivière-du-Loup. Heureusement, personne n’a été blessé.

Les pompiers du Service de sécurité incendie ont été alertés vers 4 h tôt le jeudi 29 octobre alors que le brasier faisait rage sur le balcon arrière au deuxième étage de l’édifice.

«La chaleur a fait casser les vitres et le feu s'était propagé à l'intérieur. Notre attaque rapide a permis de limiter et d'arrêter la progression vers l'intérieur, mais c'est l'assemblage toit-plafond qui a constitué notre plus important défi et problème», a expliqué le directeur du Service de sécurité incendie de Rivière-du-Loup, Éric Bérubé.

Ce dernier a expliqué que la présence d'un vide sous-toit, en l'absence d'un grenier, et la présence de bran de scie ont forcé ses hommes à intervenir tant par l'intérieur que par l'extérieur. Les pompiers ont ouvert le toit à plusieurs endroits afin de rejoindre les points chauds.

C'est donc une cigarette écrasée dans un pot de fleurs sur un balcon qui est à l'origine du brasier. «Ce type de geste est à proscrire. Ce n'est pas le premier feu à cause d'une cigarette dans un pot de fleurs. On est bien placé au Bas-Saint-Laurent pour le savoir que de la tourbe, ça brule!», a lancé le directeur incendie.

Éric Bérubé appelle donc la population et les fumeurs en particulier à faire preuve de prudence et à cesser d'utiliser les bacs ou pots de fleurs comme cendrier.

L'édifice abrite deux logements, dont l'un d'eux n'est pas assuré. Les dommages sont déjà évalués à plusieurs dizaines de milliers de dollars.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Encore une fois, la négligence d'un fumeur qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques. Malheureusement le message ne passe pas. Par chance qu'il ne soit pas arrivé de décès. Bon courage aux locataires de l'immeuble.

    GAÉTAN PLOURDE, Sainte-Françoise - 2020-10-29 07:22