Publicité

16 octobre 2020 - 15:40 | Mis à jour : 16:46

Culture illégale de cannabis : Marcel Lapierre accusé

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

L'un des accusés liés à la perquisition effectuée le 15 octobre sur la rue Viger à Saint-Épiphane a comparu au palais de justice de Rivière-du-Loup. Marcel Lapierre, âgé de 45 ans, fait face à des accusations d'avoir cultivé plusieurs plantes de cannabis dans un autre lieu que sa résidence et de bris de conditions d'ordonnance de mise en liberté. 

Il a été mis en liberté sous caution, moyennant un engagement de 2 500$ et un dépôt de 500 $. Marcel Lapierre devra garder la paix et avoir une bonne conduite ainsi que s'abstenir de consommer alcool et drogues, dont du cannabis et ses dérivés. Il lui est aussi interdit de se trouver dans un endroit où on fait l'usage, la vente, le trafic ou la distribution de stupéfiants et éviter les personnes qui y sont associées. 

Lors de la perquisition menée le 15 octobre dans l'ancien bar Viger de Saint-Épiphane, les policiers de la Sûreté du Québec ont saisi 156 plants de cannabis, plus de 1 kg de cannabis en cocottes, environ 1 kg de cannabis sous forme de feuilles, quelques comprimés de méthamphétamine et un ensemble d’équipements servant à la production de cannabis. La prochaine comparution de Marcel Lapierre au palais de justice de Rivière-du-Loup est prévue le 23 novembre prochain. 

» À lire aussi : Perquisition de stupéfiants à Saint-Épiphane

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article