Publicité
7 septembre 2018 - 18:39 | Mis à jour : 11 octobre 2018 - 12:03

Incendie au Marché des 3 Fumoirs de L’Isle-Verte

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 9

Le visage de L'Isle-Verte ne sera peut-être plus jamais le même après que le Marché des 3 Fumoirs, véritable institution au coeur de la municipalité, a été la proie d'un violent incendie, ce vendredi 7 septembre vers 18 h 15. Deux des trois fumoirs n'existent plus, mais personne n'a été blessé. 

À leur arrivée sur les lieux, les pompiers ont retrouvé un incendie complètement éclaté. Devant la force des flammes, ils ont rapidement constaté que deux des fumoirs étaient des causes perdues. Leurs efforts se sont alors concentrés sur les bâtiments voisins. 

«Notre priorité a été d’empêcher la propagation de l’incendie vers les bâtiments principaux. De ce côté, ç'a été plutôt bien réussi considérant que le feu a été arrêté au début de l'entrepôt. L’autre, utilisé notamment pour la caisse enregistreuse, a été endommagé par la fumée, mais le feu n’est pas passé», a confirmé le directeur du Service incendie de Rivière-du-Loup, Éric Bérubé. 

Selon quelques témoins, le brasier a pris naissance dans le troisième fumoir, celui situé le plus au sud de la propriété (ou le plus éloigné de la rue). Très rapidement, il s'est propagé au deuxième. «On ignore toujours, pour le moment, l’origine de l’incendie. Des recherches seront effectuées», a précisé le chef pompier. 

Les sapeurs de la caserne 20 de L'Isle-Verte, de la caserne 16 de Cacouna et de la caserne 14 de Rivière-du-Loup ont été dépêchés sur les lieux. Ces derniers ont été assistés de leurs confrères des casernes de Trois-Pistoles et de Saint-Éloi.

Notons que la mairesse de L'Isle-Verte, Ginette Caron, s'est vite présentée sur place afin de soutenir les propriétaires. Les trois fumoirs traditionnels de l'entreprise faisaient partie du paysage isle-vertois depuis de nombreuses années.

Collaboration : François Drouin

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

9 réactionsCommentaire(s)
  • @ Joel cote
    Peut-être que si tu les avait appeler il serait arriver plus tôt, j'espère que tu te sent coupable de ton inaction..

    John Marston - 2018-09-09 10:21
  • Déjà que la poissonnerie de Georgette est fermée depuis longtemps, ce sera peut-être une autre fermeture.ce village vit des malheurs depuis quelques années.

    Guy St-Hilaire - 2018-09-08 21:58
  • Pourquoi tant de négativiste,oui c'est triste mais c'est du matériel, aussitôt reconstruit ce sera oublié et ce sera sans doute amélioré

    Pelchat - 2018-09-08 10:55
  • C'est un immeuble emblématique pour moi.Point de repères du village d'enfance de mon père et mes oncles.

    Martine - 2018-09-08 09:30
  • Nous sommes passées par là hier lors de notre retour vers Montréal et avons admiré cette effigie locale présente depuis notre premier séjour à l'île Notre-Dame-Des-Sept-Douleurs il y a 35 ans. Je ne croyais l'admirer pour la dernière fois.
    Désolée pour cette grosse perte patrimoniale.

    Rita Langelier - 2018-09-08 07:59
  • Oh là là je suis bien triste pour eux; c’etait ma poissonnerie favorite lors de mes visites dans le BDF. Je souhaite qu’ils reconstruisent.

    Mike - 2018-09-08 07:31
  • vraiment dommage, bon courage à la proprio mme Beaulieu. s.v.p. reconstruisez, on sera encore là

    Clément Larivière - 2018-09-08 05:51
  • J ai passer à 6
    15hr pis sa flambait il y avait pas de pompiers un fumoir brûlait et la on dit que 2 fumoirs sont capoute où était les pompiers????

    Joël Cote - 2018-09-07 22:27
  • Je suis de tout coeur avec Mme Nathalie Beaulieu qui en est propriétaire. Vraiment trop triste.Un icône à l ile verte.

    Shéla pleau amie de cindy - 2018-09-07 20:21