Publicité

15 septembre 2021 - 15:14 | Mis à jour : 16:37

Nancy Rochon comme candidate du Parti Libre Canada

Alyson Théberge

Par Alyson Théberge, Stagiaire - journaliste

Toutes les réactions 3

La candidate du Parti Libre Canada dans la circonscription de Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup, Nancy Rochon, souhaite être la voix des citoyens de la région lors des élections fédérales du 20 septembre prochain.

Lors d’une entrevue avec Info Dimanche, la mère de deux enfants a exprimé l’importance pour le Parti Libre Canada d’être à l’écoute des citoyens au moment de prendre des décisions. «Notre parti a une notion de bien commun dans ses principes, dans ses valeurs. Lorsqu’on va prendre des décisions, on va le faire pour le bien de tous», a affirmé la candidate.

C’est un concept de démocratie directe qu’a l’intention de porter le Parti Libre Canada. Nancy Rochon a expliqué qu’il s’agit d’un concept participatif citoyen, permettant aux projets sociaux, territoriaux et locaux de passer par un processus démocratique avant d’être présentés ou complétés au niveau fédéral. Elle précise que plusieurs comités, à l’échelle municipale et provinciale, travaillent sur son implantation. «C’est une nouvelle approche qui permet aux citoyens de ne plus se faire dicter ce que sont les priorités», a expliqué Nancy Rochon.

Le programme que présente ce parti politique touche principalement quatre thèmes, soit le rétablissement d’un niveau de «climat social sain, harmonisé et équilibré dans le respect de toute vie», l’exigence de la suspension immédiate de la vaccination qu’il qualifie d’«injection expérimentale COVID-19», l’exigence d’urgence d’une enquête nationale indépendante et publique sur la gestion de la pandémie, ainsi que l’enclenchement direct du processus d’implantation d’une démocratie directe.

Concrètement, dans la région, Mme Rochon indique que le Parti Libre Canada souhaite être un allié pour les agriculteurs en les aidant à traverser les défis qu’ils vivent au quotidien. Elle reconnait aussi que l’accessibilité à Internet est une problématique qui doit être travaillée. «Je vais être à l’écoute», a-t-elle martelé à plusieurs reprises.

La candidate, qui détient une maîtrise en informatique et une formation en naturopathie, affirme que ce qui différencie le nouveau Parti Libre Canada est le fait qu’il soit complétement composé de citoyens ordinaires, et non pas de politiciens. «Il faut comprendre qu’on sort d’un système politique traditionnel pour entrer dans une nouvelle démocratie qui est celle vraiment citoyenne», a souligné Nancy Rochon.

Questionnée au sujet de la relocalisation de la traverse Rivière-du-Loup-Saint-Siméon à Cacouna, Mme Rochon a soutenu l’idée que des enjeux économiques majeurs sont oubliés en s’attardant à cet enjeu plus local. «On parle de plans de dépenses absolument incroyables, d’une pandémie qui est gérée de façon très autoritaire, de changements sociaux d’importance majeure, on parle même de régimes de retraite qui sont menacés, de la prospérité des citoyens à long terme qui est menacée par des décisions actuelles», a exprimé la candidate.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Blablabla... dommage cette censure j'avais pourtant essayé de m'exprimer avec respect mais bon je comprend que c'est votre plateforme bref bonne journée à vous.

    Alexandre Dufour - 2021-09-17 23:13
  • Tout à fait en accord, avec cette ligne de pensée. Faisons les choses autrement. Par le peuple, pour le peuple. Unissons-nos voix pour un changement à 90 degrés. Nous en avons besoin, ça fait des siècles que nous sommes dans un engrenage de vieilles façon de faire qui de toute évidence de fonctionne plus, et totalement corrompu. Cessons aussi de voter de façon stratégique, ils sont tous de la même clique anaway. Votons avec notre coeur une fois pour toute ! Mettons de l'avant, une nouvelle façon d'agir. Soyons les décideurs par la démocratie directe.

    Beaulieu, Nancy - 2021-09-15 17:55
  • Surprenant qu'une naturopathe n'aie rien compris à la nécessité de la vaccination. Le vaccin utilise les lois de la nature pour vaincre une pathologie causée par la nature pourtant ?

    gilbert blachon - 2021-09-15 16:55