Publicité

16 août 2021 - 15:45 | Mis à jour : 15:51

L’ex-député François Lapointe est le candidat du Parti libéral dans Montmagny - L’Islet – Kamouraska - Rivière-du-Loup

François Lapointe, député de Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup de 2011 à 2015 avec le Nouveau parti démocratique du Canada (NPD), sera le candidat du Parti libéral du Canada (PLC) pour les élections fédérales de 2021.

Alors au NPD, François Lapointe a été porte-parole de l’opposition officielle pour les PME et l’industrie touristique, ainsi que pour les dossiers de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec. En tant que député, il a mené, au sein d’une coalition régionale composée d’élus et d’OBNL, une campagne contre une réforme de l’assurance-emploi du gouvernement conservateur de Staphen Harper. Il s’est aussi opposé à la construction d’installations de transbordement de pétrole au port de Gros-Cacouna. Plus récemment, il était chargé des communications auprès des médias des MRC de Kamouraska, Rivière-du-Loup et des Basques pour un OBNL œuvrant en environnement.

«Quand le PLC m’a contacté, il m’a fallu prendre un temps de réflexion. Je savais que le NPD n’était plus ma famille politique. Ils ont traité Tom Mulcair avec une sorte de mépris et j’ai été sérieusement désabusé de voir l’actuel chef des néo-démocrates refuser de se dissocier des propos du professeur d’université d’Ottawa qui a traité le gouvernement québécois de suprémaciste blanc. De son côté, l’équipe de Justin Trudeau n’a laissé tomber personne pendant la pandémie et a réussi à distribuer plus de vaccins que la plupart des autres pays du G20. L’équipe Trudeau a aussi réussi à négocier avec l’administration Trump, ce qui n’est pas une simple tâche. C’est donc une équipe qui a su relever de très grands défis. Je crois fermement qu’elle sera capable de réussir les prochaines étapes importantes : consolider la relance de l’économie et prendre un rôle de leadership lors de la conférence 2021 sur les changements climatiques qui se déroulera en novembre. Si les gens du comté m’accordent leur confiance, ce sera un honneur de les représenter à nouveau et de contribuer aux efforts d’un gouvernement libéral qui continuera d’améliorer les choses, et ce, pour tout le monde», a précisé François Lapointe.

Les libéraux de la région reçoivent avec enthousiasme la candidature de l’ancien député Lapointe. «Depuis l’élection de 2011, pendant laquelle nous avions été des adversaires, je suis resté ami avec François. Il est un politicien pragmatique, respectueux de l’opinion d’autrui et avec des valeurs claires de développement régional et de protection de l’environnement. Je suis certain qu’il travaillera avec intelligence pour notre comté et obtiendra des résultats au sein d’un gouvernement libéral», a expliqué Andrew Caddell, candidat libéral dans Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup à l’élection de 2011 et conseiller municipal pour la municipalité de Kamouraska.

La communication entre François Lapointe et l’équipe du premier ministre Justin Trudeau est déjà bien installée. «Après quelques conversations avec François, j’ai été convaincu qu’il sera, par son expérience comme parlementaire et ses connaissances dans plusieurs dossiers en environnement, un apport vraiment positif à notre équipe», a conclu Steven Guilbeault, député sortant de Laurier–Sainte-Marie et ministre du Patrimoine canadien de 2019 à 2021.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article