Publicité

10 août 2021 - 15:35 | Mis à jour : 13 août 2021 - 14:05

France Gagnon est la candidate du Parti conservateur du Canada dans Rimouski - Neigette - Témiscouata - Les Basques

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Bernard Généreux, député de Montmagny - L’Islet - Kamouraska - Rivière-du-Loup et Gérard Deltell, Leader à la Chambre des communes ont confirmé aujourd'hui que la coordonnatrice de la Table de concertation des ainés du Bas-Saint-Laurent, France Gagnon, sera la candidate du Parti conservateur du Canada pour la circonscription fédérale de Rimouski - Neigette - Témiscouata - Les-Basques.

Mère de deux enfants, et proche aidante pendant plus de 20 ans, Mme Gagnon a fait ses études à Montréal où elle a obtenu un certificat en gestion de travail de bureau. Depuis plus de 40 ans, elle gravite dans la sphère politique et s’implique au sein de multiples organismes venant en aide aux ainés. Cette dernière était candidate pour le PCC dans la circonscription de Terrebonne lors des dernières élections fédérales de 2019.

«Pour moi le Québec est très important, la population mérite d’être représentée par des élus qui peuvent agir pour eux, c’est ce que je me donne comme mandat, changer et améliorer les conditions de vie des citoyens et citoyennes de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques», a déclaré la candidate conservatrice.

De son côté, le député de  Montmagny - L’Islet - Kamouraska - Rivière-du-Loup, Bernard Généreux s'est réjoui de cette candidature. «Je suis extrêmement fier d’appuyer la candidature de France, une femme qui a à cœur de servir sa communauté. Elle détient une riche expérience politique et son travail auprès de M. Bouchard, ancien chef du Bloc québécois et premier ministre du Québec, constitue une importante partie de son parcours qui l’a amené aujourd’hui à se positionner vers les conservateurs.»

Pour le Leader parlementaire, l'élection de Mme Gagnon permettrait à la circonscription de retrouver une place à la table des décisions. «Les gens de la région trouveront en madame Gagnon une oreille attentive et une femme dévouée pour porter à terme leurs projets», a déclaré le député de Louis-Saint-Laurent.
2019

France Gagnon succède donc à Nancy Brassard-Fortin qui avait terminé quatrième aux élections d'octobre 2019, loin derrière Maxime Blanchette-Joncas élu avec 38 % des suffrages devant Guy Caron (28,5%) élu en 2011 et en 2015 pour le NPD.

La candidate conservatrice, Nancy Brassard-Fortin, a terminé quatrième avec un maigre 8,9% des voix, loin derrière la libérale Chantal Pilon qui o reçu 22% des suffrages.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article