X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Portrait du vote dans Rivière-du-Loup-Témiscouata

Amélie Dionne a eu le dessus aux quatre coins de la circonscription  

durée 5 octobre 2022 | 06h04
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    La nouvelle députée de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Amélie Dionne, a convaincu les électeurs des quatre coins de la circonscription lors de la dernière campagne électorale. Les plus récentes données fournies par le directeur de scrutin illustrent qu’aucune région n’a résisté à la popularité de la CAQ. 

    Milieux ruraux ou plus urbains, petites et grandes municipalités… la vague caquise a déferlé partout, amassant ici et là les 18 183 voix qui ont permis à la candidate d’avoir le dessus sur ses adversaires des cinq autres partis pour faire son entrée à l’Assemblée nationale.  

    Preuve que le travail terrain n’a pas été fait en vain ces derniers mois, Amélie Dionne a été décisive dans 41 des 43 municipalités et villes de la circonscription. Seuls les électeurs de Saint-Jean-de-Dieu et Notre-Dame-des-Sept-Douleurs ont préféré un autre candidat : Félix Rioux. 

    Le jeune candidat du Parti Québécois a récolté 245 votes contre 193 pour Amélie Dionne chez lui à Saint-Jean-de-Dieu. Il a aussi terminé avec une légère avance sur l’île Verte, avec 15 votes (contre 10 pour la CAQ et QS). 

    Amélie Dionne a frappé très fort dans les grands centres du comté, soit à Rivière-du-Loup, Saint-Antonin, Trois-Pistoles, Dégelis, Pohénégamook et Témiscouata-sur-le-Lac, puisqu’elle y a amassé plusieurs centaines de votes de plus que les autres candidats. Chez elle, en sol louperivois, la nouvelle élue a mis la main sur plus de 48 % des bulletins valides.  

    De son côté,  Myriam Lapointe-Gagnon n’a pas réussi à avoir le dessus dans son patelin de Cacouna. L’instigatrice du mouvement Ma place au travail y a terminé au 2e rang avec 190 votes compilés, contre 278 pour Amélie Dionne. Ses meilleures performances ont été notées dans Rivière-du-Loup, Notre-Dame-du-Portage et Saint-Antonin, notamment.

    Fait à noter : Myriam Lapointe-Gagnon est celle qui a récolté le plus grand nombre de votes «hors circonscription». Elle a compilé 187 des 348 bulletins de vote reçus à ce niveau, très loin devant Amélie Dionne et Félix Rioux. 

    Enfin, Louise Moreault du Parti conservateur du Québec a terminé au 2e rang dans certaines municipalités comme Saint-Modeste, Saint-Épiphane, Sainte-Rita, Lejeune, Dégelis, Saint-Honoré et Saint-Pierre-de-Lamy.  

    Quant à Louis Bellemare, l’économiste de Québec a connu des résultats qui illustrent une grande perte de vitesse du Parti libéral dans la circonscription. Il a terminé au dernier rang des cinq principaux partis en lice dans pratiquement toutes les municipalités, à l’exception de Saint-Michel-de-Squatec, Saint-Simon-de-Rimouski, Packington et Saint-Athanase. Il n’était toutefois question ici que de quelques votes. 

     

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    20 octobre 2022 | 14h43

    Conseil des ministres : Amélie Dionne ignorée 

    Malgré quatre années de travail auprès des ministres régionales Marie-Eve Proulx et Caroline Proulx, voilà que la nouvelle députée de Rivière-du-Loup-Témiscouata Amélie Dionne n’a pas été appelée à siéger sur le conseil des ministres du prochain gouvernement de la Coalition Avenir Québec.  Le premier ministre François Legault a plutôt opté pour ...

    20 octobre 2022 | 10h26

    Mathieu Rivest est assermenté

    Le nouveau député de Côte-du-Sud, Mathieu Rivest, a officiellement été assermenté le 18 octobre au Salon rouge de l’Assemblée nationale. C’est en compagnie des 89 nouveaux élus de la CAQ que M. Rivest a réalisé l’engagement solennel de servir les Québécois à titre de député avec honnêteté et justice.  «L’assermentation est un moment hautement ...

    19 octobre 2022 | 6h55

    La députée Amélie Dionne est assermentée 

    La nouvelle députée de la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Amélie Dionne, peut officiellement siéger à l’Assemblée nationale. L’élue de la Coalition Avenir Québec a été assermentée lors d’une cérémonie organisée au Salon rouge de l’hôtel du Parlement, ce mardi 18 octobre.  Mme Dionne était accompagnée des 90 autres député(es) qui ...