X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

«Ce n’est que partie remise» -Louise Moreault

durée 3 octobre 2022 | 23h59
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Arrivée quatrième lors du comptage des votes dans la circonscription Rivière-du-Loup -Témiscouata, Louise Moreault du Parti conservateur du Québec (PCQ) se dit heureuse de sa campagne, mais espérait un autre sort pour le Québec.

    «Je suis contente de la campagne que mon équipe et moi avons menée parce qu’on partait de vraiment pas grand-chose», mentionne la conservatrice. Elle se réjouit de sa position malgré les circonstances : budget serré, petite équipe. 

    Cependant, elle est insatisfaite des résultats observés partout dans la province : «Ça reste quand même le parti de la CAQ qui n’a rien fait pour la région dans les dernières années. Donc on espère, pour la population, qu’il va se faire quelque chose de bien». 

    Mme Moreault se dit déçue des débats auxquels elle a participé, trouvant que les sujets abordés par les journalistes n’étaient pas assez profonds. «On surfait toujours sur les mêmes thèmes, les mêmes sujets. Je trouve ça décevant. Je pense que je l’ai dit plusieurs fois, la population mérite mieux», indique-t-elle, alors que la conservatrice, à plusieurs reprises, ne pouvait même pas répondre aux questions des médias sur des enjeux régionaux et relayaient les lignes nationales de son parti.

    Selon la conservatrice, la force de sa campagne électorale a été de se faire connaitre et d’être en contact avec les gens, en y travaillant trois jours par semaine. Elle avance avoir constaté sur le terrain une volonté de changement chez les gens, alors que la majorité a prononcé ce 3 octobre «Continuons!».

    Entourée de ses proches et de ses partisans, Louise Moreault a visionné la soirée électorale au SuperBar de la rue Lafontaine à Rivière-du-Loup. Une vingtaine de personnes étaient présentes et clamaient leur mécontentement au fur et à mesure que des députés caquistes étaient élus. 

    Certains montraient leur mépris envers les journalistes, sentiment que partageait Mme Moreault : «Je trouve que les médias vont extrêmement vite pour déterminer qui est le gagnant. Je trouve ça à la limite blessant pour les gens qui ont voté […] parce qu’on n’a pas le portrait complet». Rappelons qu’après seulement 10 minutes La Presse et Radio-Canada ont annoncé que la Coalition Avenir Québec formerait le prochain gouvernement et non seulement qu’il serait majoritaire. 

    D’après elle, les sondages des derniers jours qui annonçaient cette victoire de la CAQ ont découragé plusieurs personnes de voter. «C’est comme si tout était attribué d’avance […] On ne laisse même pas la place à la population de dire ce qu’elle veut et souhaite», affirme-t-elle. Elle croit aussi que nombreux électeurs se fient à ces sondages et votent pour le parti qui va gagner. Louise Moreault avance qu’ils faussent le jugement des personnes : «Si on veut amener une responsabilisation des gens d’aller voir ce qui se fait, de voir ce qui leur ressemblent je pense que ça commence par [arrêter ces sondages]».

    La conservatrice a mentionné officiellement qu’elle restera en politique. Elle a annoncé qu’elle se représentera dans quatre ans et que son implication ne fait que commencer.

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    20 octobre 2022 | 14h43

    Conseil des ministres : Amélie Dionne ignorée 

    Malgré quatre années de travail auprès des ministres régionales Marie-Eve Proulx et Caroline Proulx, voilà que la nouvelle députée de Rivière-du-Loup-Témiscouata Amélie Dionne n’a pas été appelée à siéger sur le conseil des ministres du prochain gouvernement de la Coalition Avenir Québec.  Le premier ministre François Legault a plutôt opté pour ...

    20 octobre 2022 | 10h26

    Mathieu Rivest est assermenté

    Le nouveau député de Côte-du-Sud, Mathieu Rivest, a officiellement été assermenté le 18 octobre au Salon rouge de l’Assemblée nationale. C’est en compagnie des 89 nouveaux élus de la CAQ que M. Rivest a réalisé l’engagement solennel de servir les Québécois à titre de député avec honnêteté et justice.  «L’assermentation est un moment hautement ...

    19 octobre 2022 | 6h55

    La députée Amélie Dionne est assermentée 

    La nouvelle députée de la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Amélie Dionne, peut officiellement siéger à l’Assemblée nationale. L’élue de la Coalition Avenir Québec a été assermentée lors d’une cérémonie organisée au Salon rouge de l’hôtel du Parlement, ce mardi 18 octobre.  Mme Dionne était accompagnée des 90 autres député(es) qui ...