Publicité

7 septembre 2022 - 14:02

Mathieu Rivest a lancé sa campagne électorale dans Côte-du-Sud

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

C’est en compagnie de la vice-première ministre du Québec, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, que Mathieu Rivest, le candidat de la Coalition Avenir Québec dans Côte-du-Sud, a officiellement lancé sa campagne électorale ce 6 septembre au CPE Enfant-Bonheur à Montmagny. Il a profité de l’occasion pour présenter ses priorités et les engagements qu’il compte remplir s’il est élu aux prochaines élections. 

Mathieu Rivest était, jusqu’à tout récemment, à la tête du camp musical de Saint-Alexandre-de-Kamouraska. Il a d’ailleurs terminé son mandat avec les célébrations du 50e anniversaire de ce dernier. Homme engagé et loyal, il a d’ailleurs travaillé 26 ans au camp, il souhaitait remplir son engagement jusqu’à la toute fin.

S’il est élu M. Rivest s’engage à soutenir le projet de Complexe culturel et sportif en santé durable pour les régions de Montmagny et L’Islet en travaillant avec les acteurs locaux afin que le projet soit mené à bien. Ayant mené la campagne de financement de la Salle-André Gagnon, il saura être un atout pour accompagner toutes les parties prenantes. 

En tant qu’enseignant depuis 18 ans au Cégep de La Pocatière, le candidat est bien au fait de l'importance du milieu de l’éducation et de la recherche pour le Kamouraska. Il s’engage donc à renforcer le pôle agricole, animal et bioalimentaire de La Pocatière, afin de contribuer à un dynamisme renouvelé pour la région. Le Cégep de La Pocatière, l’Institut de technologie agroalimentaire du Québec, Biopterre ou le Centre de développement bioalimentaire, sont des richesses incroyables qui font rayonner La Pocatière et la Côte-du-Sud. Il est donc essentiel pour monsieur Rivest de les appuyer et développer les organisations en collaboration constante avec les différents intervenants du milieu.

Comme le demandent de nombreux citoyens et élus de la région, M. Rivest dit vouloir améliorer significativement la couverture cellulaire, pour répondre aux besoins de la région.

Avec le «bouclier anti-inflation» annoncé la semaine dernière, la CAQ estime qu’il s’impose comme le seul parti qui propose une solution complète pour contrer la hausse du coût de la vie. Rappelons les quatre mesures proposées par la Coalition Avenir Québec afin de remettre de l’argent dans portefeuille des Québécois: une baisse des deux premiers paliers d’imposition dès 2023, pour une économie d’impôt allant jusqu’à 810 $ ; une offre d’aide ponctuelle de 400 $ ou 600 $ à 6,4 millions de Québécois; une augmentation jusqu’à 2000 $ le soutien pour les aînés ainsi qu’un plafonnement de la hausse des tarifs gouvernementaux à 3 % ou moins par année.

La Côte-du-Sud est une circonscription rurale qui compte 45 municipalités. Afin d’assurer leur prospérité, le candidat caquiste dans Côte-du-Sud s’engage à soutenir le développement des régions en misant sur leur dynamisme.

«Je suis un résident de la Côte-du-Sud qui a passé les 25 dernières années à faire rayonner la région à travers le Québec et à travers le monde par le biais de mes différentes implications. Mon saut en politique s’inscrit dans ce désir de propulser et de mettre en valeur notre région encore plus loin!», mentionne Mathieu Rivest.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article