Publicité

30 août 2022 - 11:53

Hausse du coût de la vie

François Legault promet un bouclier anti-inflation

Toutes les réactions 1

La hausse du coût de la vie étant l’une des principales préoccupations des citoyens, le chef de la Coalition Avenir Québec et premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé qu’un prochain gouvernement de la CAQ mettrait en place un bouclier anti-inflation afin de réduire le fardeau fiscal des citoyens et des familles; une proposition chaudement accueillie par la candidate de la CAQ dans Rivière-du-Loup-Témiscouata, Amélie Dionne. 


La première mesure annoncée le 29 aout consiste en une baisse d’impôt de 1% des deux premiers paliers d’imposition qui permettrait aux Québécois d’économiser 7,4 milliards de dollars en impôt au cours du prochain mandat. À cela s’ajouterait une baisse annuelle de 0,25% des deux premiers paliers d’imposition jusqu’en 2032, constituant la plus importante baisse d'impôt de l'histoire du Québec. Cette mesure serait financée de manière responsable, en utilisant une partie des versements prévus au Fonds des générations, tout en préservant le financement de la mission de l’État dans des domaines comme la santé et l’éducation. 

«On a écouté ceux qui trouvaient qu’on devait aider plus les Québécois qui ont moins de moyens. L’inflation extrême des derniers mois affecte beaucoup les Québécois. La facture d’épicerie, le coût de l’essence et toutes les dépenses coûtent plus cher. Les oppositions préfèrent donner des rabais sur l’essence ou sur d’autres biens. Nous, à la CAQ, on pense que les Québécois devraient avoir le droit de choisir quoi faire avec ces montants», mentionne François Legault. 

La deuxième mesure du Bouclier anti-inflation consiste en un versement de 600 $ pour les personnes ayant un revenu annuel de moins de 50 000, $ et de 400 $ pour celles ayant un revenu annuel de 50 000 $ à 100 000 $. Pour Amélie Dionne, c’est une mesure qui tombe à point alors que le revenu médian des citoyens de la MRC de Rivière-du-Loup oscille autour de 35 000 $, pour descendre sous la barre des 30 000 $ dans les MRC de Témiscouata et Les Basques. Réalisé au coût de 3,5 milliards de dollars, cet engagement remettra ainsi une partie de leur argent aux citoyens, et leur permettra de faire face à la hausse du coût de la vie. 


«Depuis quatre mois, les citoyens de Rivière-du-Loup-Témiscouata me parlent des impacts de l’inflation et de la hausse du coût de la vie. Plusieurs redoutent le moment où ils doivent payer à la caisse à l’épicerie. Défendre les familles de la classe moyenne et les plus vulnérables a toujours fait partie de mon engagement politique, et c’est ce que la CAQ souhaite faire avec les deux premières mesures du Bouclier anti-inflation», explique Amélie Dionne, candidate dans Rivière-du-Loup-Témiscouata (incluant Les Basques).

Avec la mise en place du Bouclier anti-inflation, la Coalition Avenir Québec démontre à nouveau avec force qu’il est le parti de l’économie, et qu’avec un nouveau mandat, son équipe économique pourra assurer une saine gestion des finances publiques tout en contribuant à l’enrichissement économique des citoyens.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Le bouclier anti inflation....Une promesse électorale...Il y a 4 ans, M. Legault avait promis de protéger le pouvoir d'achat des retraités de la fonction publique et para-publique et de corriger l'injustice dont nous sommes victimes suite aux compressions des libéraux. Les retraités du RRPE sont obligées d'exercer un recours collectif pour récupérer l'indexation qui leur a été enlevé de façon illegale et les retraités du RREGOP attendent également depuis plusieurs années d'obtenir l'indexation dont ils sont privés.
    M. Legault nous voulons des actions concrètes, pas des promesses.

    Jean-Guy Charest - 2022-08-30 21:53