Publicité

22 août 2022 - 14:48

Services de garde subventionnés

Une place pour chaque enfant au Bas-Saint-Laurent

Les candidats de la Coalition Avenir Québec dans la région du Bas-Saint-Laurent sont fiers de l’engagement électoral annoncé ce 22 aout par le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, qui prévoit la conversion des places en garderies non subventionnées en places subventionnées au cours des cinq prochaines années.

De l’avis des trois candidats, la mise en œuvre de cet engagement ne peut avoir que des retombées positives puisqu’il répond à un enjeu criant pour les familles de la région.

Ce nouvel engagement s’inscrit dans le «Grand chantier pour les familles» lancé en 2021, qui a notamment permis au gouvernement de la Coalition Avenir Québec de créer 363 places subventionnées au Bas-Saint-Laurent depuis 2019, alors que 758 places subventionnées sont présentement en cours de réalisation. Par ailleurs, en autorisant les centres de la petite enfance à aménager des installations temporaires en mai 2021, la Coalition Avenir Québec a rapidement rendu 121 places admissibles dans la région.

Jean-Sébastien Barriault (Matane-Matapédia), Maïté Blanchette-Vézina (Rimouski) et Amélie Dionne (Rivière-du-Loup-Témiscouata) voient unanimement dans cet engagement attendu depuis 25 ans un moyen d’assurer une équité entre tous les parents du Québec et de leur accorder un répit financier.

«C’est essentiel pour les parents de Rivière-du-Loup-Témiscouata (incluant les Basques) de pouvoir compter sur des services de garde de qualité pour leurs enfants en s’assurant de maintenir un sain équilibre financier. […] L’engagement pris aujourd’hui constitue une avancée majeure pour assurer une place à chaque enfant d’ici 2025. », indique Amélie Dionne, candidate dans Rivière-du-Loup–Témiscouata.

La CAQ s’engage à ce que chaque enfant ait accès à une place à contribution réduite en convertissant les places actuellement dans le réseau des garderies privées non subventionnées. Cet engagement représente un investissement de 1,4 milliard de dollars sur cinq ans.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article