Publicité

8 août 2022 - 16:27 | Mis à jour : 22 août 2022 - 09:56

Louise Moreault, candidate conservatrice dans Rivière-du-Loup-Témiscouata

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

Le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, a dévoilé ce 8 aout sa candidate dans la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Louise Moreault, originaire de Notre-Dame-du-Lac. En tant que conseillère en santé et sécurité, elle a été personnellement touchée par les restrictions sanitaires imposées lors de la pandémie de COVID-19 et elle croit que le gouvernement doit être imputable des décisions qui ont été prises.

«Les blessures causées par les déchirements des familles, des amis, des collègues, des voisins sont grandes et encore très douloureuses et fragiles. Nous devrons tous y mettre les efforts et l’attention nécessaires pour les refermer et les guérir», a-t-elle témoigné, lors de l’annonce de sa candidature au Café culturel de la Pointe de Rivière-du-Loup, en présence du chef du PCQ, Éric Duhaime.

Lors de sa présentation Mme Moreault a raconté avoir perdu ses trois sœurs et sa mère au cours des deux dernières années, alors que les consignes strictes de quarantaine et d’isolement étaient toujours en vigueur au Québec. Le chef du Parti conservateur du Québec se défend toutefois de surfer sur les impacts de la COVID-19 afin de faire élire des députés. «Des drames humains comme ceux-là, il y en a eu beaucoup à travers le Québec. C’est une histoire très émotive qui est aussi très représentative de la problématique que nous avons vécue ces dernières années», a commenté Éric Duhaime.

Résidente de Rivière-du-Loup depuis 1999, Louise Moreault a décidé de se présenter pour le Parti conservateur du Québec parce qu’elle croit que la région mérite mieux. Elle désire «être au service de la population et non l’utiliser pour des objectifs personnels.»

Mme Moreault dit comprendre que la confiance de la population envers le gouvernement est ébranlée, puisque la sienne l’est aussi. «La confiance ne se gagne pas, elle se mérite», a-t-elle souligné.

La candidate de 53 ans travaille présentement en tant que conseillère en santé et sécurité pour l’entreprise louperivoise Premier Tech. Elle s’est aussi impliquée dans diverses organisations comme le hockey et le Défi Everest. Mme Moreault souhaite «donner des outils et accompagner les citoyens pour qu’ensemble on puisse répondre à nos besoins et redynamiser notre région.» Elle cible les entreprises agricoles et maraichère ainsi que le manque de places en CPE comme des enjeux majeurs dans la région.

Pour le chef Éric Duhaime, la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata est stratégique et il souhaite y faire des gains. «Elle est à l’extérieur de Chaudière-Appalaches et de la Capitale-Nationale, qui sont nos régions les plus fortes. Si on est pour faire une percée à l’extérieur de nos châteaux forts, ça va commencer par des circonscriptions comme Rivière-du-Loup, c’est très clair.» La plateforme électorale du Parti conservateur du Québec sera présentée dimanche prochain.

Louise Moreault du Parti conservateur du Québec s’opposera ainsi à l’autre candidate qui a été annoncée en avril dernier, Amélie Dionne, qui porte les couleurs de la Coalition Avenir Québec. Le Parti libéral du Québec, le Parti québécois et Québec solidaire n’ont pas annoncé de candidature pour le moment dans la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata en vue des élections provinciales du 3 octobre prochain.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • je me demande comment une personne saine d'esprit peut vouloir représenter ce parti, le monde est malade

    Bernard Ouellet - 2022-08-09 08:33