X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Sur la 132 de Gabriel Anctil: allez vous y promener…

durée 20 février 2012 | 21h19
  • Hugues Albert
    Par Hugues Albert

    Journaliste

    Rivière-du-Loup – La page couverture pique la curiosité. Allons donc y lire quelques pages. Juste pour voir! Et bien, il arrive qu’en y mettant le bout du nez, on se fait avaler tout rond, et on lit ce roman goulûment jusqu’à la conclusion.

    Dès les premières lignes, le rythme emballe. Ce premier roman de Gabriel Anctil est une réussite de par son style et son écriture, son humour et son réalisme, et l’histoire qui l’inspire.

    Le personnage principal, Théo, vit dans un univers artificiel qui devient vite un enfer. Il a un jour le courage de laisser la grande ville, la « grosse job » et le salaire, pour la campagne, le Bas-du-Fleuve, Trois-Pistoles…

    Fini le jet-set, les bouteilles de vin à 50 $ la gorgée, les déjeuners, diners et soupers d’affaires à Montréal, New York, Los Angeles, les fins de soirée à Mexico, fini aussi les 80 heures de travail par semaine et tout ce vide existentiel et professionnel qui finit par venir à bout de l’homme, le gruger jusqu’à la moelle.

    En librairie depuis le lundi 13 février, « Sur la 132 » est un roman chaleureux et  profondément humain racontant la rupture radicale qu’opère Théo avec sa vie dans la métropole, puis la découverte qu’il va faire d’un monde dont il ne soupçonnait même pas l’existence.

    Ce roman se laisse dévorer comme les kilomètres le long du Saint-Laurent qu’il dévale. Théo est en train de se faire bouffer par le rythme effréné de sa vie de publicitaire à la mode. Cette insignifiante agitation de tous les instants lui bouche l’horizon et il est temps pour lui de changer d’air. Sur un coup de tête, il vient près de Trois-Pistoles et y loue une petite maison, lui qui n’a jamais auparavant été plus bas que Québec. Y trouvera-t-il l’oxygène dont il a besoin? Pourra-t-il s’y reformater, s’y réinventer?

    « Sur la 132 » propose une atmosphère, un rythme tendre et cruel où défilent de nombreux personnages qu’il dépeint avec force et détail. Plus il descend sur la 132 et plus le fleuve s’élargit, plus ses vertiges s’estompent. Et en même temps que le fleuve s’élargit, plus son âme reprend la substance qui lui faisait tant défaut, C’est son être tout entier qui revient à la vie.


    commentairesCommentaires

    1

    • DT
      Diane Turcotte
      temps Il y a 12 ans
      J'ai malheureusement acheté ce livre. Je ne trouve pas cela humoristique, mais assez insultant. En fait, c'est l'histoire d'un Montréalais qui se plaît à dénigrer les gens des régions. Il les décrit comme étant des hommes de cro-magnons, des consanguins, laids, incultes et "le cerveau ratatiné". Je serais curieuse de connaître l'opinion des gens de Trois-Pistoles qui liront son livre!
    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    28 mai 2024 | 6h59

    Basta!, s’exclame Pierre Landry

    Le chroniqueur et libre-penseur, Pierre Doc Landry, a commis un récent recueil de textes intitulé «Basta! [Ça suffit]». Il a rassemblé ses chroniques, poèmes et jeux de mots écrits sur des dizaines d’années, qui se moquent de la bien-pensance. Ce véritable plaidoyer pour la liberté d’expression fait ni plus ni moins qu’un pied de nez à la rectitude ...

    27 mai 2024 | 6h29

    Plus de 3 000 personnes assistent aux spectacles annuels de District Danza

    La 11e année de District Danza s’est bouclée de belle façon, la fin de semaine dernière. Plus de 3000 personnes ont applaudi les élèves de l’école de danse District Danza de Rivière-du-Loup, lors d’une série de spectacles au Centre culturel Berger. Une cinquième représentation avait été ajoutée pour clore en grand cette saison, qui s’est déroulée ...

    24 mai 2024 | 9h37

    La bibliothèque Françoise-Bédard en lice pour un important prix d’aménagement

    Un an et demi après sa réouverture, la bibliothèque Françoise-Bédard de Rivière-du-Loup écrit une nouvelle page de sa belle et captivante histoire. La Ville de Rivière-du-Loup est finaliste aux prix Les Arts et la Ville pour le projet d’agrandissement et de modernisation de son havre culturel. La bibliothèque municipale se retrouve en lice dans ...