X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Virage technologique pour le cinéma Princesse de Rivière-du-Loup

durée 31 janvier 2024 | 06h51
  • Alyson Théberge
    Par Alyson Théberge

    Vidéojournaliste

    Les cinéphiles de la région auront droit à toute une expérience lors de leur prochaine visite au cinéma Princesse de Rivière-du-Loup. Plus de 350 000$ ont été investis dans le but de moderniser les installations.

    «La tendance en ce moment pour attirer les gens dans les salles, c’est vraiment d’avoir une expérience qu’on ne peut pas recréer à la maison», souligne Pierre-André Charron, président de ProjecTech.

    Les dirigeants du cinéma Princesse ont fait affaires avec ProjecTech, une entreprise nationale spécialisée dans les services techniques de cinéma. Ils ont essentiellement misé sur la qualité d’image et de son.

    La configuration de la salle principale a été revue. Des allées ont été retirées. Les sièges ont été changés pour de nouveaux, beaucoup plus confortables. En réduisant la quantité de places, soit de 250 à 230, les cinéphiles peuvent bénéficier de plus d’espace pour leurs jambes. 

    La salle est dotée d’un système de son à la fine pointe de la technologie. L’acoustique y a aussi été optimisée. «On a installé un tout nouveau système de son, qui est le plus près possible de ce que les studios d’Hollywood vont utiliser pour faire ce qu’on appelle l’enregistrement, la captation», exprime M. Charron.

    Elle est également munie d’un projecteur au laser, plus silencieux, fiable et durable que celui à lampe. «Ça augmente beaucoup les contrastes, donc les couleurs sont beaucoup plus vives et les noirs sont beaucoup plus noirs», explique-t-il. «Il y en a que très peu au Québec.»

    Des améliorations ont aussi été apportées dans les salles 2, 3 et 4, en ce qui concerne les haut-parleurs, l’égalisation et la calibration du son. Le montant investit implique notamment la modernisation du système informatique du cinéma, l’ajout de terminaux de points de vente (TPV), et, prochainement, le lancement d’un site web transactionnel.

    «L’expérience cinématographique est complètement différente de ce qu’elle était avant», affirme M. Charron.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    22 février 2024 | 13h58

    Le spectacle de Roch Voisine est maintenu à Rivière-du-Loup

    Malgré l’annonce du report de la tournée de Roch Voisine au Québec, en Ontario, en Belgique et en France cet hiver, la date de spectacle prévue à Rivière-du-Loup le 14 juin juin lors du Musique Fest est maintenue, a confirmé l’organisateur Steeve Drapeau. Le chanteur a subi une infection à l’oreille qui s’est aggravée. Les spécialistes ont jugé ...

    21 février 2024 | 6h58

    Le pied de nez d’Ariane Michaud à la beauté d’influence

    L’autrice Ariane Michaud, native de L’Isle-Verte, étale ses complexes d’antan comme une liste d’épicerie, en prémices de son livre autofictionnel «Ma laideur n’influence personne». Au fil de cette autofiction anatomique, elle décortique sa réflexion tout comme elle dissèque son corps. Un cheminement qu’elle aurait aimé lire lorsqu’elle était ...

    20 février 2024 | 11h16

    Lancement de l’exposition permanente Pixels en spectacles du photographe Magella Bouchard

    Rivière-du-Loup en spectacles présente l’exposition Pixels en spectacles, mettant en valeur des œuvres du photographe Magella Bouchard. Le lancement de l’exposition se déroulera le mercredi 21 février à 17 h au Centre culturel Berger de Rivière-du-Loup. Magella Bouchard sera sur place pour rencontrer le public et aucune réservation n’est requise ...