X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Les oies, Riopelle et Stéphanie Robert

durée 26 octobre 2023 | 15h21
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Au cœur de la migration automnale des oies des neiges, le Musée du Bas-Saint-Laurent accueillera deux expositions qui font écho à ce grand mouvement, «Riopelle. Regards croisés» et «Réenchantement» de l’artiste Stéphanie Robert de Cacouna.

    Partout au Québec, les institutions muséales rendent hommage à l’artiste majeur Jean Paul Riopelle (1923-2002), dont le 100e anniversaire de naissance est célébré en 2023. «Je me suis vraiment replongée dans Riopelle. Quand on pense à Riopelle, pour moi, il y a vraiment tout ce moment qu’il a passé à L’Isle-aux-Grues, où il a vraiment été absorbé par le mouvement des oies», indique la conservatrice du Musée du Bas-Saint-Laurent, Oriane A.-Van Coppenolle. Cet artiste québécois renommé a consacré de nombreuses œuvres à ces grands oiseaux migrateurs.

    Le corpus hétéroclite des œuvres de Riopelle qui sera présenté du 27 octobre au 10 mars met en relation des estampes, des sculptures et des œuvres imposantes créées entre la fin des années 40 et le début des années 80.

    L’une des acquisitions majeures de Riopelle effectuées par Premier Tech, l’œuvre «Serge et Gauguin jouent à la ficelle (1971)», sera présentée au public dans le cadre de cette exposition. Le film «Prendre le nord» de la chorégraphe et réalisatrice de Saint-Jean-Port-Joli, Chantal Caron, coproduit par Fleuve | Espace danse, permettra aux visiteurs d’avoir un regard actuel sur l’œuvre de Riopelle.

    «Il y a beaucoup de gestualité dans le travail de Riopelle, et le film met en valeur la gestualité du corps dans l’espace, c’est un beau dialogue interdisciplinaire qui amène aussi une dimension sonore au corpus», ajoute Oriane A.-Van Coppenolle.

    ARTISTE ÉMERGENTE

    Le parallèle des oies et la proximité avec le fleuve Saint-Laurent rejoint aussi Stéphanie Robert de Cacouna, qui présentera sa toute première exposition en tant qu’artiste visuelle émergente. Bien qu’elle crée depuis 2017, elle a décidé de se concentrer exclusivement sur sa carrière en art visuel depuis le mois de janvier 2023.

    «J’ai exploré beaucoup au cours des dernières années pour développer une identité visuelle. ‘’Réenchantement’’, c’est une capture d’écran d’où j’en suis présentement», explique Stéphanie Robert. À travers son art, elle souhaite ramener une quête de sens au cœur de nos vies et renforcer ce lien avec la nature qui s’est perdu au cours du dernier siècle.

    «Les oies, on ne s’habitue pas à elles. Les arbres, le fleuve, les forêts, on s’y habitue, ça fait partie de notre paysage […] Les oies viennent et repartent. Ça marque le début d’un cycle nouveau et ça marque le temps», complète l’artiste de Cacouna. Les oies sont pour elle un symbole fort de communion et de communauté.

    Pour créer ses œuvres, Stéphanie Robert utilise le transfert photographique qu’elle lie avec de la peinture abstraite aux teintes naturelles rappelant la contemplation des paysages du Bas-Saint-Laurent. Cette exposition s’intègre dans le cycle de Projet Filet, qui accompagne les jeunes de 16 ans et plus qui désirent reprendre leurs études. Huit d’entre eux ont suivi trois ateliers d’exploration des arts visuels avec Stéphanie Robert afin de laisser libre cours à leur créativité. Leurs œuvres créées par les participants du Projet Filet seront exposées dans le hall, près de celles de l’artiste qui a agi comme mentor. Un vernissage double aura lieu le vendredi 27 octobre dès 17 h au Musée du Bas-Saint-Laurent.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    18 mai 2024 | 6h31

    Dévoilement de l’exposition «Un nouveau nid pour nos œuvres»

    Depuis son ouverture, le Centre de jour de la Maison l’autnid offre à ses usagers des ateliers d’art. L’objectif de ceux-ci est de leur permettre d’exprimer leurs sentiments, leurs ressentis ou leurs craintes à travers leurs créations. Une exposition des œuvres créées par les usagers se déroulera du 5 au 28 juin au Café l’Innocent de ...

    16 mai 2024 | 6h59

    Une 3e place aux Francouvertes pour Loïc Lafrance

    Le 28e concours-vitrine musical les Francouvertes a couronné sa gagnante le 13 mai, l’autrice-compositrice-interprète autochtone Soleil Launière. L’artiste originaire de Saint-Antonin, Loïc Lafrance, a terminé sur la 3e marche du podium en réalisant l’un de ses rêves : jouer sur la scène du Club Soda à Montréal. Loïc Lafrance et les membres de ...

    10 mai 2024 | 6h00

    Louyer en papier à la Maison de la culture de Rivière-du-Loup

    Les œuvres de l’artiste collagiste de Matane Louyer sont présentées du 2 mai au 16 juin dans le hall de la Maison de la culture de Rivière-du-Loup. Cette exposition intitulée «Louyer en papier / collages et aquarelles» regroupe des œuvres de cinq collections différentes, réalisées à l’aide de milliers de morceaux de papier. Louyer, de son vrai ...