X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Éric Boucher rend un hommage musical à son mentor

Chargement du vidéo
durée 12 février 2023 | 06h59
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Voir la galerie de photos

    La table de cuisine de l’accordéoniste Éric Boucher, à Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup, s’est transformée en véritable station d’emballage, le rouleau de ruban adhésif de déménagement est bien en vue. D’autres tables d’appoint sont remplies de dizaines d’exemplaires de son nouvel album, étiquetés aux noms des clients.

    Il en a vendu plus près de 300 jusqu’à maintenant et les emballe tous lui-même, n’ayant pas d’agent ni de maison de disques. Le jeune musicien folklorique a fait paraître en janvier 2023 son deuxième album, un hommage à Raoul Berger, décédé en décembre dernier.

    «C’est lui qui m’a montré la base de l’accordéon quand j’avais douze ans. Ce sont 15 pièces folkloriques que j’ai apprises de lui», explique le musicien maintenant âgé de 23 ans. Il travaillait sur ce projet depuis le mois de novembre. Lorsqu’il a appris le décès de son mentor à l’accordéon, il n’avait plus aucun doute concernant le choix du titre de son nouvel album.

    «J’étais proche de Raoul Berger. Ça m’a fait de quoi quand j’ai appris son décès. Ça a surpris tout le monde aussi. Il était en forme. Il allait avoir 80 ans, c’était un monsieur très travaillant. Il parlait souvent de moi à ses amis quand ils cherchaient un accordéoniste. Sans lui, je n’aurais peut-être pas découvert ce don-là qui était en moi», résume Éric Boucher. Ce dernier a repiqué, à l’oreille, les pièces jouées par Raoul Berger et a par la suite créé ses propres trames d’accompagnement. L’album a demandé près de cinq heures d’enregistrement au studio de Fernand Pelletier à Québec.

    Raoul Berger, connu aussi comme guide de chasse dans la région de l’ile d’Anticosti, a aidé le jeune musicien de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup à acheter son tout premier accordéon en organisant une activité bénéfice.

    VIDÉOS EN DIRECT

    Atteint de la fibromyalgie, Éric Boucher ne peut travailler. Il investit donc la majorité de son temps dans sa passion, la musique. «L’été dernier, j’ai joué dans plusieurs galas, les soirées ont recommencé et ça fonctionne bien, c’est toujours plein». Il compte aussi une dizaine de compositions à son actif.

    «Je veux que la musique folklorique survive, mais ce sont les personnes âgées qui apprécient cette musique. Je ne connais pas beaucoup de jeunes qui s’y intéressent, j’aimerais qu’il y en ait plus […] Plein de gens jouent des instruments de musique et restent chez eux. Je voudrais qu’ils partagent leur talent avec les autres», ajoute-t-il.

    Depuis avril 2020, Éric Boucher a organisé de nombreux rendez-vous musicaux à chaque semaine en direct sur sa page Facebook. Il s’accompagne lui-même avec un clavier et un pédalier avec lesquels il contrôle les accords. L’accordéoniste a publié pas moins de 376 vidéos en direct, dont certaines sont d’une durée de plus de quatre heures. Chacune d’entre elles suscite des milliers de commentaires, des centaines de réactions et de partages. «Je ne compte plus les heures que j’ai mises là-dedans. Ça m’aide à me faire connaître pour ma vente d’album et ça me permet d’avoir du rayonnement.»

    Éric Boucher investit beaucoup de temps à préparer ses décors colorés et à choisir ses vêtements selon les thématiques qu’il propose chaque semaine. Son matériel est entassé dans son studio exigu et derrière son clavier, il contrôle les lumières, le son, l’accompagnement et les micros. Il a aussi préparé une chaise pour sa lapine Arnolde, qui est devenue la mascotte de ses vidéos en direct. Même s’il est suivi par plusieurs milliers d’internautes, il était loin de se douter de la popularité de son album hommage à Raoul Berger. Certains prendront même la route vers l’Europe, la preuve que la musique folklorique ne connaît pas de frontières, tout comme sa passion.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    19 juin 2024 | 6h44

    Encourager les jeunes à lire avec le Club de lecture d’été TD

    L’école est sur le point de se terminer et pour encourager les jeunes à lire pendant leurs vacances, le Club de lecture d’été TD revient pour une deuxième année consécutive à Rivière-du-Loup sous le thème « 4, 3, 2, 1, on décolle!». Du 22 juin au 10 août, les jeunes sont invités à quitter la Voie lactée et à partir à l’aventure à bord du vaisseau de ...

    18 juin 2024 | 14h16

    Ouverture de la Maison du notaire pour l’été

    La Maison du notaire de Trois-Pistoles lancera sa saison estivale le jeudi 20 juin, en mode 5 à 7. La population est invitée à venir célébrer la réouverture de la boutique d’artisanat local, du nouvel espace café et des espaces musées, mais surtout le vernissage de la première exposition d’art estivale. Intitulée «Le grand bal», l’exposition est ...

    17 juin 2024 | 13h22

    Musique Fest : le nombre de festivaliers presque doublé

    À sa seconde année de vie, le Musique Fest a connu de nouveaux records, son nombre de festivaliers ayant presque doublé comparativement à 2023. Le site a accueilli 11 500 personnes, dont 4 500 le samedi soir pour les spectacles de la Grand-Messe - Hommage aux Cowboys Fringants, Sara Dufour et Matt Lang. Un résultat qui promet pour le futur. La ...