Publicité

11 août 2022 - 13:36

«Arlette» en première au cinéma Princesse de Rivière-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Le film «Arlette», mettant en vedette l’actrice louperivoise Maripier Morin, sera présenté au cinéma Princesse de Rivière-du-Loup ce vendredi 12 aout à 19 h 15. Celle qui interprète le premier rôle sera présente lors de la projection afin de participer à une période de questions et de réponses avec le public.

Arlette Saint-Amour, directrice d’un magazine de mode, est approchée par le premier ministre du Québec afin de devenir ministre de la Culture. Des affrontements sont toutefois à venir avec le ministre des Finances, qui souhaite imposer une taxe sur le livre. Le film met à l’avant-plan le pouvoir de l’image et les jeux de coulisses se déroulant à l’Assemblée nationale.

«C’est excitant, le film est sorti en salle vendredi dernier et il est en première une semaine plus tard à Rivière-du-Loup. J’étais déjà dans la région à Pohénégamook pour mes vacances et j’ai décidé d’aller au cinéma Princesse pour la première représentation», explique Maripier Morin. Elle espère d’ailleurs que le public de sa région natale sera au rendez-vous ce vendredi pour découvrir le long-métrage réalisé par Mariloup Wolfe.

Bien que le film «Arlette» n’était pas le premier pour Maripier Morin (elle a aussi joué dans la série La faille et La chute de l'empire Américain), elle tenait pour la première fois la trame narrative sur ses épaules.

«Il y a certains parallèles à faire entre moi et Arlette, on se ressemble dans notre candeur et la résilience. C’est important pour moi que les gens voient un personnage et qu’ils y croient. J’ai travaillé pendant quatre mois avant le tournage pour bien me préparer […] C’est la première fois qu’on me confiait un premier rôle. C’était un gros défi et une charge de travail colossale.»

Maripier Morin souligne d’ailleurs le travail et le talent des autres acteurs de la distribution du film, Gilbert Sicotte, David La Haye, Paul Ahmarani, Benoit Brière, Claudia Ferri, Bruno Marcil, Anne Casabonne, Micheline Lanctôt et Lara Fabian.

Maripier Morin a souligné le 8 aout dernier ses deux ans de sobriété «C’est apaisant d’être dans la région. Ça me touche et ça me fait du bien. C’est le signe que je suis sur le bon chemin. Je regarde en avant et vers le positif». Après le début du tournage de ce film, des enquêtes de La Presse et du Devoir avaient dévoilé que des personnes reprochaient à l’actrice principale des inconduites sexuelles et avait tenu des propos racistes entre 2017 et 2020. La réalisatrice Mariloup Wolfe a maintenu son choix artistique de confier le rôle principal de son film à Maripier Morin, qui fait ainsi son retour au grand écran en 2022.    

Publicité


Publicité

Commentez cet article