Publicité

12 août 2022 - 06:00

Acheter… et redonner un livre québécois pour le 12 aout

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Le 12 aout est une journée particulièrement achalandée dans les librairies indépendantes de la région, comme la Librairie J.A. Boucher et la Librairie du Portage. Les amateurs de littérature en profitent afin de faire le plein de livres à l’occasion de l’événement «Le 12 aout, j’achète un livre québécois».

Des boites identifiées aux couleurs de la Fondation pour l’alphabétisation ont été déposées dans les deux commerces louperivois afin d’encourager les dons de livres québécois jeunesse pour les enfants de 0 à 12 ans de milieux défavorisés dans le cadre du programme La lecture en cadeau. L’an dernier, ce programme de la Fondation pour l’alphabétisation a permis de remettre 2 400 livres à des enfants défavorisés de la région du Bas-Saint-Laurent, et 133 406 livres jeunesses à l’échelle du Québec. Il vise à «prévenir les difficultés de lecture et d’écriture susceptibles de mener au décrochage scolaire, puis à l’analphabétisme au Québec.» Après les avoir reçus, la Fondation trie les livres et les répartit par catégories d’âge. Ils sont ensuite distribués aux enfants dans toutes les régions dans les réseaux scolaire, de garde et par l’intermédiaire des organismes communautaires famille.

«Pour nous le 12 aout, c’est comme une journée du temps des Fêtes. En plus avec cette initiative, c’est l’occasion de donner un livre à un enfant défavorisé. On espère que ce sera un livre québécois», commente Valérie Lavoie, propriétaire de la Librairie du Portage à Rivière-du-Loup. L’auteur du livre «Aller simple pour l’inconnu», Benoit Picard, sera présent à la Librairie du Portage pour une séance de signatures le 12 aout.

Elle ajoute que cette journée est particulièrement occupée pour son équipe en raison de l’engouement autour de l’achat de livres québécois dans les librairies indépendantes. «On sent que depuis les dernières années, les gens de la région sont très sensibilisés à ce mouvement. C’est tellement positif comme événement. Dans notre été, c’est comme une journée de fête», complète-t-elle.

À la Librairie J.A. Boucher de Rivière-du-Loup, la libraire Vicky Dionne abonde dans le même sens. Le commerce est particulièrement achalandé lors de cette journée spéciale. «La journée du 12 aout, c’est vraiment génial, ça nous fait du bien et ça nous donne de l’espoir. On voit que ça tient à cœur aux gens qui viennent nous voir. Certains n’étaient pas disponible lors de cette journée pour venir acheter leur livre québécois, alors ils l’ont commandé», explique-t-elle. Une section spéciale mettant en vedette la littérature du Québec sera mise en place en prévision du 12 aout.

Les personnes participant à ce mouvement sont invitées à partager leurs achats sur les médias sociaux avec le mot-clic #12aout.

Publicité


Publicité

Commentez cet article