Publicité

10 août 2022 - 06:32

Grand succès pour le spectacle de l’Acadie des terres et forêts en fête

La première saison d'un tout nouveau spectacle visant à faire connaitre l'histoire de la région du Témiscouata s'est terminée le dimanche 31 juillet sur une note plus que positive. Les foules très nombreuses ont rempli le BeauLieu culturel du Témiscouata à chacune des représentations du 13 au 31 juillet.

Certains spectacles affichaient complet quatre jours à l’avance, indique le producteur, Étienne Deschênes. «Treize des 15 représentations ont affiché complet et certains soirs, on a refusé pratiquement plus de gens qu'on en a laissé entrer, ajoute M. Deschênes. Quelques personnes ont accepté d'assister aux représentations des autres soirs, mais malheureusement, plusieurs touristes, n'ont pas eu cette chance devant quitter la région.»

Selon Gilles Caron, président du comité qui présente l'événement, le spectacle a été un succès phénoménal. «Imaginez, organiser un événement et remplir une salle un soir est un défi, mais le faire pendant trois semaines, cela relève du phénomène!» M. Caron mentionne que le défi était grand tant au niveau de la création et de l'implantation d'un nouveau comité que de la production d'un nouveau spectacle, du recrutement des artistes et de la menace constante d'annulation causée par la 7e vague de COVID-19.

«C'est énormément de travail administrer et créer une telle activité. C'est comme trois festivals bout à bout. Je dis chapeau à toute l'équipe, en particulier à Sylvie Cyr et Étienne Deschênes, qui ont réussi le pari haut la main.»

De son côté, le producteur et instigateur du projet, Étienne Deschênes, souligne que l'énergie de la troupe qui était contagieuse soir après soir. Des longues lignes de spectateurs attendaient les artistes à la fin des représentations. «La chimie qui soudait les artistes jeunes et moins jeunes dans ce projet commun était remarquable, on aurait dit une équipe sportive en quête d'un championnat.»

M. Caron tient à rappeler les importantes retombées économiques de l’organisation d’un tel événement à la région. Pendant huit semaines, une vingtaine de personnes travaillent sur ce spectacle, autant les artistes que les techniciens. Les entreprises touristiques de la région bénéficient aussi de cette activité. Le retour du spectacle «Le Témiscouata» à l’été 2023 est tributaire de l’appui et du financement qui lui sera accordé par ses différents partenaires.

Publicité


Publicité

Commentez cet article