Publicité

9 juillet 2022 - 06:59

Le Théâtre de la Goélette rempli pour le spectacle d’Angel Forrest

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Plus de 220 personnes ont assisté au tout premier spectacle de la série des Jeudis shows de Rivière-du-Loup en spectacles au Théâtre de la Goélette mettant en vedette la chanteuse et compositrice de blues Angel Forrest. Une réussite pour le retour de ces évènements musicaux extérieurs en 2022. 

Accompagnée à la guitare par son mari Denis Coulombe, Angel Forrest a interprété quelques chansons de son dernier album, «Angel’s 11 vol. II», marqué par des collaborations avec des artistes aux voix qu’elle apprécie. Le public louperivois a pu entendre «My Favourite», «Hope» et «Everything Changes» en formule duo. À quelques reprises, elle a partagé son bonheur d’interpréter les pièces telles qu’elles ont été écrites avec guitare et voix dans un autobus sur une ile de la Colombie-Britannique lors de la pandémie de COVID-19.

Le spectacle a été marqué par quelques pauses pour des changements de cordes de guitare, (trois d’entre elles ont abandonné le navire) et par des digressions dont une interprétation de «Je l’aime à mourir» offerte par Denis Coulombe à sa conjointe Angel Forrest.

Cette dernière a fait plaisir aux spectateurs en faisant ses interprétations des pièces «House Of The Rising Sun», «Piece Of My Heart» et «Bobby McGee». Ce spectacle n’était pas sans rappeler des souvenirs aux amateurs du défunt festival de blues de Rivière-du-Loup.

Le prochain spectacle de cette série de sept organisée par Rivière-du-Loup en spectacles aura lieu le 14 juillet avec l’auteur-compositeur-interprète de musique folk Étienne Coppée. Les évènements musicaux sont offerts à contribution volontaire, cette formule ayant fait ses preuves l’année dernière. En cas de pluie, les spectacles sont déplacés à la Maison de la culture, située juste à côté du Théâtre de la Goélette.

» À lire aussi : Le Théâtre de la Goélette rempli pour le spectacle d’Angel Forrest

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article