Publicité

27 juin 2022 - 06:00

Éric Gagné impatient de se produire au Café culturel

Lydia Barnabé-Roy

Par Lydia Barnabé-Roy, Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Éric Gagné, auteur-compositeur interprète originaire de Cacouna, est impatient de refouler les planches du Café cultuel situé au Chalet de la Côte des bains à la Pointe de Rivière-du-Loup ce 2 juillet. En 30 ans de carrière, dont 10 solo, il confie qu’il n’a jamais vécu un spectacle comme celui de l’été 2021. 

«Je n’ai jamais été capable de reproduire cette magie-là. Ce soir-là, je n’avais jamais vu cela. C’est un endroit exceptionnel. Quand il fait beau, tu commences le spectacle et c’est le coucher de soleil, sur le bord du fleuve», partage l’artiste. Il raconte qu’à un moment, lors de son spectacle, il a tout arrêté pour regarder le coucher de soleil en invitant les spectateurs à faire de même.

Il vante l’ambiance du spectacle extérieur en bordure du Saint-Laurent, le magnifique paysage à l’horizon, le vent dans les cheveux. L’endroit l’emballe et l’inspire. Il est convaincu que les gens qui l’ont vu l’an dernier se souviennent du moment. Il espère recréer la même bulle, la même atmosphère lors de sa représentation du 2 juillet.

Même s’il habite à Montréal depuis 32 ans, il traine toujours le bas du fleuve dans ses bagages. «Quand je descends, c’est comme une renaissance à chaque fois», dit-il en mentionnant qu’il est urbain, mais faussement. «On peut sortir le gars du village, mais pas le village du gars».

UN NOUVEAU SPECTACLE

Éric Gagné ne contient pas sa hâte de renouveler l’expérience au Café culturel, mais cette fois, sous un autre chapeau. L’an dernier, l’artiste mentionne qu’il a présenté son spectacle Le raconteur, celui qui allie histoires et chansons. Dans une semaine, il compte présenter une autre version de Gagné, soit celle acoustique. 

Accompagné du guitariste Marc Harvey, le chanteur présentera pour la première fois à la population bas-laurentienne son album Brise-glace sorti à l’automne. Les chansons sont nées du segment «band» de Gagné. Un lancement était prévu à Rivière-du-Loup il y a quelques mois, mais la pandémie a annulé les plans. Ainsi, il fera découvrir une nouvelle version de lui à la région lors d’un petit lancement à la Pointe ce 2 juillet.

«Cette place-là c’est une idée de génie d’en profiter», loue M. Gagné. Il ajoute que Stéphane Duclos, l’homme derrière le Café culturel, a eu de l’audace en lançant le projet : «C’est quelqu’un que j’admire beaucoup parce qu’il s’est mis la tête sur la buche en devenant un diffuseur de culture. […] C’est du monde comme lui qui fait que la culture persiste». 

La programmation variée et complète est disponible sur la page Facebook du Café culturel. On retrouve, notamment, JP Poirier le 1er juillet.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article