X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Donner le sourire aux ainés, une note à la fois

Chargement du vidéo
durée 4 décembre 2016 | 07h32
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Voir la galerie de photos

    Jacques Charest en est certain, tout le monde sait chanter. Il amène la joie aux personnes âgées en résidence, une chanson à la fois avec le karaoké, depuis environ six ans.

    Comme projet de retraite, l’homme originaire de Sully trimballe un équipement sonore, un projecteur et un micro dans des résidences de partout au Québec, afin faire chanter les résidents, et les distraire, en leur rappelant des souvenirs en chansons.

    Mylène Moisan du Soleil lui a même consacré l’une de ses chroniques l’été dernier, soulignant son initiative dans les CHSLD de la région de Québec. Ne reculant devant rien, Jacques Charest a lancé une campagne de sociofinancement sur la populaire plateforme web de La Ruche Québec. Il souhaite ainsi s’assurer de visiter les ainés de partout au Québec, sans avoir à payer pour faire du bénévolat.

    «Pour les ainés, la chanson est plus importante que bien d’autres choses. Le karaoké amène une dimension différente, ce n’est pas un spectacle, ils chantent avec moi», explique-t-il. Il se promène ainsi à travers le Québec, en mettant sous le nez un micro à des personnes âgées, qui ont parfois oublié à quel point la musique peut leur faire du bien.

    Tous les succès y passent, avec une bibliothèque de 50 000 chansons, il fait des heureux. «C’est le temps des vacances», puis Aznavour, Beau Dommage, Gerry Boulet, Jean-Pierre Ferland, rien n’est à son épreuve.

    PARTIR EN TOURNÉE

    Son but, avec La Ruche, est d’amasser un montant de 5 000$ afin de lui permettre de présenter en tournée 50 karaokés cet été, entre Chicoutimi et Gaspé.

    «Je vois des gens, qui même s’ils sont en chaise roulante, tapent du pied quand même, suivent le rythme. J’ai visité les CHSLD de Rivière-Bleue, Squatec, et Saint-Éleuthère. Je veux donner à mon coin aussi», soutient-il.

    Pour lui, distraire les ainés en CHSLD est essentiel, afin de leur permettre de conserver une bonne santé mentale. «C’est ce que je voulais faire pour ma retraite, chanter avec les gens, les rendre actifs et heureux», complète-t-il. Jacques Charest est un passionné de musique, il a travaillé pendant 26 ans à la radio Rock Détente et continue de baigner dans cet univers. Il a fort à parier que son initiative fera boule de neige à travers le Québec. Une manière à lui de donner au suivant.

    Il est possible de donner à la campagne de sociofinancement pour encourager son projet à laruchequebec.com/projet/veux-rendre-les-aines-heureux-par-2115

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 16h05

    Tremplin de Dégelis : une immersion de haut calibre dans l’univers du spectacle

    La 24e édition du festival Le Tremplin de Dégelis s’est clôturée dimanche dernier devant une salle comble. Pendant les 7 jours du festival, le concours de la relève en chanson et en humour a accueilli 26 artistes émergents du Québec et du Nouveau-Brunswick, qui ont enflammé la Place Desjardins de Dégelis. Les lauréats ont été dévoilés lors de la ...

    Publié à 8h59

    L’ensemble vocal Rythmick présente son spectacle «Laisser aller»

    L'ensemble vocal Rythmick présentera son spectacle annuel «Laisser aller» le vendredi 7 juin au Centre culturel Berger de Rivière-du-Loup à partir de 20 h. «Laissez aller» c'est une invitation à la liberté, à la joie de vivre, à la célébration de l'instant présent. C'est une ode au lâcher prise, à prendre le temps de savourer la vie, de s'amuser ...

    21 mai 2024 | 6h59

    Un nouveau timbre aux couleurs du Nouveau-Brunswick et du Témiscouata

    Une image d’une photographe originaire de Témiscouata-sur-le-Lac, Guylaine Bégin, figure maintenant sur un timbre qui sera distribué partout au Canada par Postes Canada. La reproduction de la photographie de la rivière Ristigouche, située au Nouveau-Brunswick, fait partie de la plus récente série de timbres «Terre de nos aïeux», émise le 6 ...