X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Pour leur plaisir et celui des ainés

Chargement du vidéo
durée 7 février 2016 | 06h14
  • Mario Pelletier
    Par Mario Pelletier

    Journaliste

    Voir la galerie de photos

    Dégelis – Martha et Camille Ouellet de Dégelis ont une même passion, la musique traditionnelle et plus particulièrement l’accordéon. Le plaisir qu’ils ressentent à jouer de cet instrument, ils le partagent avec des ainés.

    «Une à deux fois par mois, nous allons bénévolement dans des résidences pour ainés. Nous le faisons pour notre plaisir et pour divertir d’autres personnes; les gens chantent avec nous», a mentionné Camille Ouellet pour témoigner de la belle complicité créée dans ces rendez-vous. «J’ai jamais gagné ma vie avec ça», précise l’homme de 72 ans. À une certaine époque, Camille Ouellet pouvait jouer trois soirs par semaine, deux heures chaque fois, comme musicien bénévole auprès des personnes âgées.

    «La musique, ça enlève les dépressions», ajoute Martha Ouellet qui, en plus de jouer de l’accordéon, utilise d’autres instruments comme la musique à bouche, la bombarde et des percussions notamment avec des os séchés et une planche à laver. En plus d’offrir de beaux moments à des personnes plus âgées, le couple accepte volontiers de jouer quelques morceaux les jeudis lors des soirées organisées par les Chevaliers de Colomb de Dégelis.

    DEPUIS LEUR JEUNE ÂGE

    «À 14 ans, je jouais pour faire danser le monde dans la cuisine chez-nous. J’ai commencé la musique à bouche à 8 ans. Mon grand-père, un Irlandais, jouait aussi de l’accordéon», a expliqué Mme Ouellet.

    «Mon père jouait de la musique à bouche. À 7 ans, ma mère m’a donné un petit accordéon en cadeau de Noël», se rappelle M. Ouellet. «En grandissant, j’ai joué avec les accordéons des autres. C’est à 33 ans que j’en ai eu une à moi, une Hohner à deux rangées. Je suis monté à la Baie James pour travailler et je me suis mis à pratiquer. Quand je joue, je ne pense pas à autre chose», raconte-t-il. Les gens de la région ont possiblement pu l’entendre lors d’un gala, mais aussi sur CD puisqu’il en compte quatre à son actif. Il a participé à un cinquième, soit celui du groupe CMR formé depuis quatre ans en compagnie de sa conjointe et de Richard Martin (clavier et guitare). «Nous avons dans notre répertoire plus de 400 chansons et aussi 400 pièces instrumentales», a souligné l’artiste amateur. Notons que les deux membres du couple chantent.

    UN INSTRUMENT RASSEMBLEUR

    On peut affirmer que l’accordéon a été un instrument rassembleur dans la vie de Mme et M. Ouellet. «Nous sommes ensemble depuis 2008, elle est venue faire réparer un accordéon et c’est comme ça que notre amour a commencé», a raconté M. Ouellet. «Il m’a dit, est-ce que tu es veuve?», souligne Mme Ouellet. Rien n’empêchait leur rapprochement puisque M. Ouellet était veuf également. Celui-ci fait la réparation complète d’accordéons depuis 40 ans.

    Camille Ouellet a participé à plusieurs festivals de cet instrument de musique. En 2014, alors qu’il était Grand Chevalier du conseil 10068 des Frontières, il était le coordonnateur du premier Festival régional d’accordéon de Dégelis organisé par les Chevaliers de Colomb. L’an dernier, on y retrouvait plus de 60 accordéonistes provenant d’un peu partout dans la province. En 2016, la troisième édition sera présentée les 6 et 7 aout. «On s’aperçoit que des jeunes utilisent cet instrument et contribuent à maintenir la musique traditionnelle dont le plus grand ambassadeur est Yves Lambert», a conclu l’accordéoniste du Témiscouata.

     

    commentairesCommentaires

    1

    • K
      Kam
      temps Il y a 8 ans
      Bravo et merci à vous deux. Bon festival!
    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 16h05

    Tremplin de Dégelis : une immersion de haut calibre dans l’univers du spectacle

    La 24e édition du festival Le Tremplin de Dégelis s’est clôturée dimanche dernier devant une salle comble. Pendant les 7 jours du festival, le concours de la relève en chanson et en humour a accueilli 26 artistes émergents du Québec et du Nouveau-Brunswick, qui ont enflammé la Place Desjardins de Dégelis. Les lauréats ont été dévoilés lors de la ...

    Publié à 8h59

    L’ensemble vocal Rythmick présente son spectacle «Laisser aller»

    L'ensemble vocal Rythmick présentera son spectacle annuel «Laisser aller» le vendredi 7 juin au Centre culturel Berger de Rivière-du-Loup à partir de 20 h. «Laissez aller» c'est une invitation à la liberté, à la joie de vivre, à la célébration de l'instant présent. C'est une ode au lâcher prise, à prendre le temps de savourer la vie, de s'amuser ...

    21 mai 2024 | 6h59

    Un nouveau timbre aux couleurs du Nouveau-Brunswick et du Témiscouata

    Une image d’une photographe originaire de Témiscouata-sur-le-Lac, Guylaine Bégin, figure maintenant sur un timbre qui sera distribué partout au Canada par Postes Canada. La reproduction de la photographie de la rivière Ristigouche, située au Nouveau-Brunswick, fait partie de la plus récente série de timbres «Terre de nos aïeux», émise le 6 ...