Publicité

30 octobre 2020 - 14:24 | Mis à jour : 15:10

Un Louperivois en finale des Francouvertes avec le groupe Narcisse

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Le Louperivois Philip Després participera à la grande finale du concours les Francouvertes de Montréal le 2 novembre prochain avec la formation Narcisse. Dans la peau de l’entité queer* Utopia, il chante, danse et apporte un aspect théâtral aux performances du groupe. 

«J’ai rencontré Narcisse à l’hiver 2019 pour le tournage d’un vidéoclip, avec une thématique party des années 1980. Tout de suite, on est tombé en amour, ç’a été le coup de foudre. On a commencé à faire des performances ensemble. On a développé une chimie et un esprit de famille. C’est un groupe à plusieurs têtes, ensemble on réfléchit à tous les aspects du spectacle. C’est très multidisciplinaire, on a quelqu’un qui fait de la peinture en direct, une saxophoniste, des gens qui font nos costumes et qui s’occupent de la mise en scène. On est une belle équipe colorée», explique Philip Després.

Ce dernier se glisse dans la peau d’Utopia, un projet qui est en processus de création depuis plus d’un an et demi. «C’est l’incarnation de tous mes fantasmes, je peux être chanteur, militant, politicien, pornstar. J’utilise mon corps pour incarner tous les possibles et repousser les limites, avoir un impact. Utopia, c’est une entité queer, un peu extraterrestre qui est fluide et mystérieuse, en dehors des cadres», ajoute l’artiste.

L’artiste non-binaire Narcisse et Utopia apportent une identité forte au groupe et assurent une représentativité de la diversité sexuelle et des genres en défiant les codes sociaux. «On a un message fort à passer. On est fier de le porter et on essaie de ne pas entrer dans le moule de la société ni de faire de compromis. Chacun a ses moments de gloire sur la scène, des solos, je peux chanter, danser. On veut surprendre les spectateurs et les faire sortir de leur zone de confort», complète Philip Després. Ce dernier lancera par ailleurs son projet Utopia en 2021.

Narcisse est le projet musical et artistique de Marjorie Pedneault, originaire de la Beauce. Le projet d’électropop est né à Québec au printemps 2019, avec le lancement d’un premier EP. Le concours des Francouvertes a débuté en mars, puis il a été mis sur la glace en raison de la pandémie. Les performances ont recommencé en octobre avec les demi-finales. On note aussi sur scène la présence de Mike Morris et de Frédérique Anne Desmarais (gagnante de la finale locale de Cégep en spectacles à Rivière-du-Loup en 2017). Narcisse s’est retroussé les manches lors de l'annonce de son passage finale, avec Ariane Roy et Valence, deux autres groupes formés à Québec.

«Le spectacle virtuel apporte un autre genre de défi, il faut aller chercher la caméra pour les gens qui sont à la maison. J’ai hâte de venir à Rivière-du-Loup pour faire un spectacle avec Narcisse», complète Philip Després.

Le public a jusqu’au 30 octobre à 17h afin de voter pour l’artiste de son choix pour le Prix du public, soit une bourse Andréanne-Sasseville de 5 000$ remise par SiriusXM. Le prix sera dévoilé lors de la Grande finale SiriusXM Francouvertes 2020, le 2 novembre. Les finalistes présenteront des compositions originales pour séduire et convaincre à la fois le public et le jury qui se partagent les votes.

On retrouve parmi les lauréats des Francouvertes des dernières années les Sœurs Boulay, les Hay Babies, Philippe Brach et Lydia Képinski, entre autres.

*Terme inclusif utilisé pour désigner l’ensemble des minorités sexuelles et de genre, donc autres que l’hétérosexualité et la cisidentité (dont l’expression du genre correspond au sexe attribué à la naissance).

Publicité


Publicité

Commentez cet article