Publicité

14 octobre 2020 - 16:25

Rick et les bons moments : un cadeau musical pour ses 50 ans

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Pour son 50e anniversaire, l’auteur-compositeur-interprète Éric Blanchard de Sainte-Rita a décidé de se faire un cadeau tout en se donnant un défi : produire un album de ses propres compositions et les chanter sur scène. Il lancera «Rick et les bons moments» le 15 octobre à la Forge à Bérubé à guichets fermés, puis sera en vitrine au Réseau des organisateurs de spectacles de l’Est du Québec ce vendredi.

«Je ne m’attendais à rien avec cet album. On avait une tournée de prévue en première partie de Bleu Jeans Bleu avec le groupe Raton Lover, mais tout a été annulé d’un coup en mars. J’ai présenté mon projet solo à l’équipe de Rosemarie Records qui a eu un coup de cœur. En fait, j’ai tout ce dont les jeunes rêvent, mais à 50 ans», réalise Éric Blanchard.

Sa chanson «Parké su’l flat» a d’ailleurs fait son entrée dans plusieurs radios commerciales au Québec. Ce projet qui devait marquer sa retraite du monde de la musique l’a donc propulsé à nouveau dans ce milieu, alors qu’il vaque à ses occupations dans le bois, fait pousser ses propres légumes et s’occupe de son érablière à Sainte-Rita.

«J’ai plus de sérénité et je prends ça avec un certain recul. Je ne suis plus un gars de 20 ans qui veut tout conquérir, je cherche un certain équilibre et ma maison de disques respecte cela», ajoute le multi-instrumentiste. «Rick et les bons moments» tire ses influences de la musique country et du rock des années 90, deux styles qu’Éric Blanchard affectionne particulièrement.

«J’ai fait ça à mon gout, je ne voulais pas me casser la tête et je suis allé chercher de bons musiciens pour collaborer avec moi.» Il peut notamment compter sur Maxence Cormier (Les Hôtesses d'Hilaire) et Ben Claveau (Bodh'aktan), assurant lui-même la réalisation avec Éric Dion (Dans l’shed).

Il a notamment composé une chanson intitulée «TDAH», qui lui a valu plusieurs témoignages de personnes qui souhaitaient partager leur vécu. «J’ai eu mon diagnostic l’an passé, c’était nébuleux encore. J’ai été vraiment touché de recevoir cela parce que ç’a l’air comique dans la chanson, je l’aborde avec humour et avec de l’ironie, mais c’est parfois difficile à gérer au quotidien, que ce soit pour la personne elle-même, mais aussi pour son entourage.» L’album d’Éric Blanchard «Rick et les bons moments» sera disponible dès le 23 octobre sous l’étiquette Rosemarie Records.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article