Publicité
12 avril 2019 - 06:02

Un spectacle des Denis Drolet, en attendant le beau temps

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Le duo des Denis Drolet souligne ses 20 ans en 2019. Vincent Léonard (Denis à palettes) et Sébastien Dubé (Denis barbu) viendront présenter leur nouveau spectacle «En attendant le beau temps» le 13 avril à 20h au Centre culturel Berger de Rivière-du-Loup. Un retour sur scène sans artifices qui met plus que jamais en valeur ce duo humoristique absurde et déjanté. 

C’est le spectacle qu’on aurait aimé faire en début de carrière. C’était un fantasme, mais nous n’avions pas assez conquis le public, c’était encore embryonnaire», explique le Denis à palettes, Vincent Léonard. «En attendant le beau temps» est un spectacle d’une heure et demie sans entracte, avec une charge émotive. Ils abordent divers sujets qui mettent en valeur tout ce qu’on fait pour s’étourdir en attendant quelque chose de meilleur.

«Le Denis barbu et son langage grivois, à la limite de la misogynie, nous permet d’avoir un terrain de jeu génial. C’est super clair que nous sommes des personnages, parce qu’ils sont tellement connus. Ça sort du cadre de tout ce qui est aseptisé. Le show va loin», précise Vincent Léonard.

Les Denis Drolet s’inscrivent comme des pionniers de l’humour absurde au Québec, au même titre que Jean-Thomas Jobin et les Chick’n Swell. À leur arrivée sur les scènes québécoises, leur intention n’était pas nécessairement de populariser leur style, mais plutôt de faire rire le public à leur manière. «C’était instinctif en raison de nos influences, je pense à Ding et Dong, Rock et Belles Oreilles. On se rattachait aussi au théâtre absurde de Ionesco, mais ça reste du Denis Drolet», explique Vincent Léonard.

Avec le temps, il estime que le duo ne s’est pas nécessairement assagi, c’est plutôt le public qui est capable d’en prendre, et qui sait maintenant à quoi s’attendre des Denis Drolet. Le travail de Pierre-François Legendre à la mise en scène leur permet également d’améliorer leur jeu pour le rendre plus accessible.

«Partout dans les régions, la réaction est vraiment cool. Avec les années on est devenu des espèces de cousins tordus, et les gens ont fini par s’attacher à nous, constate celui qui interprète le Denis à palettes. On a vraiment un plaisir fou à voir les réactions des gens. Le texte ne déroge pas. On visite des villes et des publics différents, et c’est là qu’on prend notre plaisir».

Le quatrième spectacle «En attendant le beau temps» des Denis Drolet sera présenté le 13 avril dès 20 h au Centre culturel Berger de Rivière-du-Loup. Il est possible d’obtenir plus de détails au www.rdlenspectacles.com.

Publicité

Commentez cet article