X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Les boissons pur miel de Cru d’Abeille séduisent le dragon David Côté

durée 30 mai 2024 | 08h03
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Mission accomplie pour les cofondateurs de Cru d'Abeille qui proposent des hydromels réinventés et des cocktails apicoles naturels, pétillants et légers. L’entrepreneur originaire de Témiscouata-sur-le-Lac, François Beaudoin, et son partenaire William Audet ont accepté une offre de 100 000 $ en échange de 20 % des parts de leur entreprise lors de leur participation à la populaire émission Dans l'œil du dragon diffusée le 29 mai. 

    C’est l’homme d’affaires David Côté, cofondateur de Loop Mission, qui a été séduit par les gammes de produits de l’entreprise. Lors de la précédente émission, l’homme d’affaires avait également décidé d’investir dans l’entreprise Aukcio de Jordan Pomerleau de Rivière-du-Loup

    Lancée en 2020, l’entreprise Cru d'Abeille, qui a pour mission de démocratiser les boissons pur miel, ne cesse de faire parler d’elle. De Gatineau à Rimouski, de Chicoutimi à Saint-Georges, en passant par Ottawa, leurs boissons uniques et désaltérantes sont aujourd’hui en vente à travers le Québec.

    En participant à l’émission Dans l'œil du dragon, les cofondateurs de Cru d'Abeille souhaitaient obtenir l’expertise d’un des dragons afin de faciliter la distribution de leurs produits. 

    «Participer à l'émission Dans l'œil du dragon est une occasion qu'on n’a pas prise à la légère, car en plus de nous offrir une énorme visibilité, elle nous a permis d'entamer des discussions sérieuses avec David. Et ce n'est pas seulement une offre qui est visée, mais aussi l'accès à l'expertise d'un entrepreneur chevronné ainsi qu'à son précieux réseau de contacts», ont déclaré François Beaudoin et William Audet, cofondateurs de Cru d'Abeille.

    Les deux partenaires se sont rencontrés au Cégep. À l’époque, leur budget pour acheter de la bière était limité alors ils ont appris à la faire eux-mêmes. Ils ont d’abord fait leurs classes dans le monde des bières artisanales avant de plonger dans celui des alcools de miel. 

    Pour profiter d’un rabais lors de l’achat de livres sur la fabrication de la bière, les deux entrepreneurs ont ajouté dans leur panier numérique un bouquin sur l’hydromel. Cherchant à se démarquer avec le lancement de leur entreprise, c’est ce petit clic pour économiser 4 $ qui leur a fait découvrir l’univers dans lequel ils ont décidé de se spécialiser.

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    17 juillet 2024 | 6h59

    La Ville de Trois-Pistoles ranime son projet d’établissement hôtelier

    La Ville de Trois-Pistoles a récemment fait l’acquisition d’un ensemble de lots qui appartenaient à l’entreprise David Duperron Immobilier pour la somme de 450 000 $ afin d’y développer un établissement hôtelier de 70 chambres en bordure de la route 132, à l’ouest de la rue Jean-Rioux. Le maire de Trois-Pistoles, Philippe Guilbert, confirme que ...

    6 juillet 2024 | 6h00

    Projet éolien PPAW1: des places toujours disponibles devant le BAPE

    Si le projet éolien Pohénégamook–Picard–Saint-Antonin–Wolastokuk 1 (PPAW1) déchaine les passions, force est d'admettre que l'impact ne se ressent pas sur le nombre de participants aux séances du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE). Jeudi, l'organisme a précisé que plusieurs places étaient toujours disponibles pour toute ...

    5 juillet 2024 | 9h17

    La fusion entre les groupements forestiers de Témiscouata et de Métis-Neigette devra attendre 

    La fusion envisagée entre le Groupement forestier de Témiscouata et le Groupement forestier Métis-Neigette n’aura pas lieu, du moins à court terme. Le projet a été proposé aux membres lors d’une assemblée générale extraordinaire le 20 juin, mais le résultat s’est révélé insuffisant. Ce n’est toutefois que partie remise, estiment les ...